• Jean-François Bélanger

Sud-Provence-Alpes-Côte-d’Azur confiant en l’été 2021


A la tribune, Renaud Muselier, président de sud-paca et assis François de Canson, président du CRT à l’hôtel de Région.

27/04/2021 - L’exécutif régional affiche son volontarisme pour cet été. Comme l’année dernière, il parie sur la clientèle de proximité, nationale et européenne pour compenser les marchés lointains Un programme de promotion débutant en mai accompagne les professionnels du tourisme.


Renaud Muselier prend appui sur les déclarations d’Emmanuel Macron concernant l’ouverture du territoire aux touristes américains vaccinés, et celles de Thierry Breton annonçant le passeport vaccinal européen à la mi-juin, pour espérer une bonne saison estivale.


Déjà, l’année dernière, celle-ci s’était plutôt bien passée. La forte hausse de la clientèle nationale (+19% dans l’hôtellerie), avait quasiment compensé la défaillance de l’internationale avec, au global, une baisse limitée de la fréquentation à 5% sur le pic de haute saison, par rapport à la saison estivale 2019.


Les Hautes Alpes ayant même enregistré une saison record. Cependant, sur la totalité de l’année, la Région a cependant constaté une baisse de sa fréquentation de 20%, correspondant à un déficit de la consommation touristique de presque 10 Mds€.


Une situation inquiétante pour l’économie régionale, dont le tourisme représente 13% du PIB régional. Qu’en sera-t-il cette année ? Compte tenu de la situation, la cible retenue est triple : proximité, nationale et européenne.


On a (toujours) tous besoin du Sud


Dès le début du mois de mai, sur ces cibles, une campagne promotionnelle de 3,5 M€ va être engagée sur la même base line que l’année dernière : « On a tous besoin du Sud ».


Elle se fera en partenariat avec 11 institutions majeures régionales et Atout France. Renaud Muselier souhaite également associer le secteur professionnel et Les Entreprises du Voyage : « nous devons profiter que des tour-opérateurs, comme Asia, Fram, Cercle des Voyages programment notre destination, ce qui était impensable avant la crise ».


Sur le plan national, un budget de plus de 1 M€ d’achat d’espace sera dédié à la diffusion de 180 spots tv et 370 spots radio.


L’heure est donc au volontarisme et à l’optimisme. François de Canson, président du CRT Provence-Alpes-Côte-d‘Azur assure que les réservations sont « depuis quelques jours en bonne voie ».


Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône