• Jean-François Bélanger

Le trafic ne voit pas le bout du tunnel



22/03/2021 - Sans surprise, le bilan de l’année 2020 livré par l’Union des Aéroports de France (UAF) témoigne du séisme que le transport aérien subit depuis un an.


Tous les aéroports et toutes les compagnies low-cost ou traditionnelles sont largement touchées. L’organisation professionnelle met en garde contre la « déconnectivité » des territoires.


Depuis un an, le trafic aérien de passagers subit de plein fouet la crise sanitaire. En France, sur l’exercice 2020, le trafic est passé de 214 262 167 à 70 045 572 passagers, soit une baisse de 67,3%. Au niveau européen, les chiffres sont similaires avec une baisse moyenne de 70,4%.


Ce sont les pays qui ont une part importante de trafic domestique qui résistent le mieux, alors que les pays de l’Union Européenne sont ceux qui subissent les plus fortes chutes avec une baisse moyenne de 73%.


En France, les compagnies low-cost, qui avaient porté la croissance durant des années, voient leur trafic baisser de 70%, contre une baisse quasi similaire (-67,5%) pour les compagnies traditionnelles.


Mise en garde sur l’avenir des territoires


Ces résultats sont présentés au moment où se discute la loi « Climat et Résilience », avec en particulier son article 37 qui encadre sévèrement le transport aérien.


Et alors qu’il n’existe encore, un an après le début de la pandémie, aucune visibilité sur la situation sanitaire mondiale.


Dans ces conditions, l’UAF met en garde les autorités politiques contre le risque de « déconnectivité » des territoires. Celle-ci est mesurée par le nombre de relations offertes, soit directes soit indirectes, via un hub.


Selon l’UAF, 10% de connectivité en plus ou en moins équivaut à 0,5% de PIB local. Par exemple, entre septembre 2019 et septembre 2020, la connectivté a baissé de 59% et la connectivité indirecte de 86%.


« La France est le seul pays au monde à se tirer une balle dans le pied, en bridant son transport aérien et en sacrifiant la connectivité de ses territoires », réagit Thomas Juin, président de l’UAF.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83