• Jean-François Bélanger

Eté 2021 : Savoie Mont Blanc promet d’être agile


Yariv Abehsera, président de Travel Factory.

30/03/2021 - Après une saison d’hiver qui n’aura quasiment jamais existé, l’Agence Savoie Mont Blanc se projette désormais sur l’été avec une offre qui devrait être beaucoup plus flexible pour s’adapter à la situation actuelle.


Ecourtée l’année dernière à partir du mois de mars et quasiment absente cette année à cause de la fermeture des remontées mécaniques, les dernières saisons d’hiver laissent un goût amer.


La destination Savoie Mont Blanc vient cependant de présenter sa prochaine saison d’été. Et, comme l’année dernière, elle devrait profiter de la clientèle domestique, sans doute limitée dans le choix de ses destinations étrangères, à défaut d’une clientèle étrangère pour les mêmes raisons.


Sauf qu’en été, contrairement à l’hiver, la clientèle domestique est beaucoup plus importante. L’institution se base sur une étude « Contours » qui indique que l’envie de vacances d’été est réelle chez les Français. Trois sur 10 partiront et deux tiers n’ont pas encore retenu leur destination.


Or, la montagne a gagné des points l’année dernière avec ses qualités environnementales, ses grands espaces préservés et sa fraîcheur. C’est pour cela que beaucoup s’attendent, et espèrent, que la demande va exploser dès la levée des contraintes, un peu comme au mois de mai 2020.


Deux millions d’euros de promotion


Mais les opérateurs souhaitent montrer davantage de souplesse pour coller aux nouveaux comportements. « Le secteur tourisme a été précurseur en matière de vente web mais nous nous sommes fait doubler par le retail en matière de flexibilité », reconnait Yariv Abehsera, président de Travel Factory.


Selon lui, il faut casser le sacro-saint samedi/samedi, « arriver et partir quand on veut ». De son côté, Savoie Mont Blanc ne va pas baisser pavillon en matière de communication, avec un budget de 2 M€.


Elle va mettre en avant les 18 réserves naturelles de son territoire et rêve de positionner ses quatre lacs (Léman, Annecy, Bourget et Aiguebelette) au même niveau que les Grands Lacs italiens.


Quant aux Assises du Tourisme de Montagne, qui doit réunir toutes les parties prenantes du milieu touristique au sens large, compte tenu des circonstances, elles devraient se tenir non pas en une réunion plénière mais échelonnées sur plusieurs mois, avec des conclusions et des orientations présentées à la rentrée de septembre.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83