• Jean-François Bélanger

Corsair va relier Lyon-Saint Exupéry à l’Océan Indien


12/01/2021 - Menacée de disparition à la suite des difficultés de son actionnaire, l’allemand TUI, aggravées par la crise sanitaire, Corsair a réussi à sauver sa peau in extremis, grâce à l’arrivée d’un nouvel actionnariat, en toute fin d’année dernière. A partir de l’été prochain, la compagnie ouvre une ligne depuis Lyon à destination de La Réunion et de Mayotte, via Marseille.


En difficultés depuis quelques années, le leader des voyagistes mondiaux TUI a pris de plein fouet la crise sanitaire. Cela faisait plusieurs années qu’il cherchait à se débarrasser totalement de Corsair, compagnie française fondée en 1981 par Jacques Maillot (Nouvelles Frontières).


La crise sanitaire a accéléré le mouvement et, finalement, c’est la réunion d’un consortium qui a été choisi par le tribunal de commerce de Créteil, en fin d’année dernière.


Celui-ci, qui a reçu l’aval de l’Etat français, est composé d’entrepreneurs et de collectivités ultra-marines. Parmi les huit administrateurs de la compagnie figure notamment un spécialiste des Transports, Dominique Perben, ministre à plusieurs reprises : Outre-Mer entre 1993 et1995, Fonction Publique de 1995 à 1997, Garde des Sceaux de 2002 à 2005, il fut l’hôte de l’Hôtel de Roquelaure entre 2005 et 2007, avant d’ambitionner de prendre la mairie de Lyon, en 2008, face à Gérard Collomb et de connaître un échec cinglant.


Seul élément stable à la tête de la compagnie aérienne et qui travers les époques, Pascal de Izaguirre, qui conserve son poste de président.


Une flotte renouvelée


L’accord du 30 décembre 2020 s’accompagne aussi d’une contribution financière de 300 M€, réunis par une vingtaine d’investisseurs, dont 137 millions de l’Etat.


Grâce à elle, les projets de renouvellement et de modernisation de la flotte sont confirmés. Sur les cinq Airbus A330-900 néo déjà commandés, trois intégrerons la flotte en avril, mai et juin. Un quatrième arrivera en décembre, portant à cette date le parc à neuf appareils d’un âge moyen de cinq ans.


C’est l’un de ces appareils qui effectuera la liaison entre Lyon et Mayotte, deux fois par semaine à partir du 21 juin les lundis et mercredis à l’aller, et les mardis et dimanches, dans le sens retour. Ils feront escale à Marseille et à La Réunion. Après octobre, les rotations auront lieu les jeudis et samedis.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83