• Jean-François Bélanger

Auvergne-Rhône-Alpes défend ses centres-villes


11/11/2020 - En plein débat sur la question de l’ouverture ou de la fermeture des petits commerces et de leur concurrence avec les géants du web et de la grande distribution, la Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 50M€ pour ne pas laisser ses centres-villes se désertifier et maintenir leur attractivité touristique.

Trois secteurs bénéficieront d’aides directes : les restaurants, les petits commerces et les marchés forains. « Nous n’entrons pas dans la polémique actuelle, nous souhaitons du concret et de l’efficacité », avertit Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes.

L’objectif est d’éviter des fermetures définitives qui pourraient suivre celles, temporaires, des périodes de confinement pour éviter de se retrouver, à la fin de la période, avec des centres-villes transformés en déserts urbains. Car il s’agirait alors d’une perte d’attractivité très pénalisante au niveau touristique, notamment.

L’idée est de fournir aux restaurateurs, aux petits commerçants et aux forains, dont l’effectif de l’entreprise est inférieur à 10 salariés, une aide pour qu’ils s’équipent en outils nécessaires afin qu’ils surmontent cette période. En l’attente du lancement d’un site de mise en ligne 100% régional, ces aides peuvent consister pour les trois catégories ciblées en l’acquisition de matériel informatique, de la création d’un site de vente en ligne, de l’accès à des référencements…

Peuvent être aussi éligibles des aides pour la refonte du processus de production en vue de favoriser la vente à emporter pour les restaurants par exemple, d’installations de dispositifs click and collect...

Selon les cas, le montant de l’aide peut représenter jusqu’à 80% des dépenses, avec un maximum de 1 500 € par dossier.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83