• Jean-François Bélanger

La Côte d’Azur France adapte son plan de relance

Après avoir été à l’arrêt entre avril et juin, la destination azuréenne a enregistré un phénomène de rattrapage intéressant depuis le mois de juillet pour le cœur de la saison. Côte d’Azur France engage maintenant son plan pour l’arrière saison.

La saison estivale 2020 s’inscrira, sans surprise, en net retrait par rapport aux années précédentes. Toutefois, depuis la fin du mois de juin, de nombreux visiteurs arrivent essentiellement par la route et le train, alors que le retour de la clientèle aérienne s’avère bien plus lent.

Pourtant, selon l’étude de Flightrignt, en nombre de vols, avec une baisse de 51,3%, l’aéroport azuréen est celui qui affiche la performance la moins dramatique des autres grands aéroports nationaux sur le mois de juillet 2020 (Toulouse -79,5%, Lyon -72,5 %, Orly -72%...), par rapport au mois de juillet 2019.

De ce fait, la fréquentation est essentiellement française avec un retour progressif des étrangers (Europe de proximité : Allemagne, Belgique, Suisse, Pays Bas, Italie).

Avec un parc hôtelier ouvert en quasi-totalité, à fin juin, seulement 22% des chambres étaient réservées sur juillet. Sur le mois entier, l’occupation hôtelière a atteint les 58% sur le mois, passant de 39% la première semaine à 72% en fin de mois.

Sur les deux premières semaines d’août, le taux moyen atteint déjà les 85%, soit 4 points de moins que l’an dernier. La demande de dernière minute a été fortement stimulée par les offres promotionnelles et les actions conjuguées du Plan de Relance Côte d’Azur France et de ses partenaires azuréens.

La tendance apparaît également bonne dans les résidences et même meilleure que dans l’hôtellerie, avec une occupation moyenne en juillet supérieure à 70%, contre 80% l’an dernier.

En montagne, la situation reste contrastée : on observe une baisse modérée de la fréquentation dans les Gîtes de France, alors que les activités de pleine nature rencontrent un grand succès.

Dans les musées et monuments, la fréquentation de juillet est en revanche en baisse de 40% par comparaison à juillet 2019, avec une stabilité voire une hausse des visiteurs français et locaux, mais une chute de plus de moitié pour les visiteurs étrangers.

Pour la suite de la saison, le comportement attentiste et prudent de la part de la clientèle touristique ne garantit pas, à ce jour, le maintien de ce haut niveau de fréquentation.

Dès à présent, le Plan de relance Côte d’Azur France entre dans sa seconde phase, afin de soutenir et de prolonger la reprise de la demande, tout en tenant compte des dispositions sanitaires et en s’adaptant à un éventuel durcissement des règles au vu de l’évolution potentielle de l’épidémie.

Jusqu’à fin août, se déroulera le dernier volet de la campagne Oui SNCF et d’Expedia Europe, puis, jusqu’à fin septembre, celle du Bon Coin. Ensuite viendra celle en partenariat avec Air France pour valoriser octobre 2020 jusqu’à mars 2021 et une autre avec Easy Jet sur des marchés en cours d’identification.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83