• Jean-François Bélanger

ACI voit une normalisation du trafic pour 2024


Airports Council International (ACI) retarde ses projections de reprise de trafic. La normalisation du trafic aérien ne devrait intervenir qu’en 2024.

Au mois de mai, les précédentes prévisions de cet organisme qui compile les fréquentations de plus de 500 aéroports européens, tablaient sur une reprise du trafic aérien pour 2023. Mais les statistiques de juin l’on conduit à revoir celles-ci.

En juin dernier, le trafic européen de passagers n’a représenté que 7% de celui du mois de juin 2019, soit 16,8 millions de passagers par rapport aux 240 millions de passagers du mois de juin de l’année dernière. C’est un petit peu mieux que le trafic du précédent mois de mai qui n’avait enregistré que 2% du trafic du mois de mai 2019.

L’impact de la crise sanitaire s’alourdit donc de mois en mois. Depuis le début de cette année, les aéroports cumulent une chute du trafic de 64% par rapport à l’année 2019, ce qui représente une perte de 1,57 millions de passagers.

Alexandre de Juniac : « les compagnies à genoux »

Les conséquences financières pour les aéroports sont à la hauteur de l’effondrement du trafic de passagers. Leurs revenus ont chuté de 67%, représentant une perte de 32,4 Mds€.

Quant aux compagnies aériennes, elles ont commencé à être mises sous perfusions de plusieurs états, avec des nationalisations (TAP Portugal, Alitalia…) ou des financements publics (Air France/Klm, Lufthansa, Austrian…).

Dans cette situation où leur activité est quasi à l’arrêt, elles doivent de plus faire face aux demandes de remboursement des clients qui n’ont pas pu prendre l’avion. D’où le cri d’alarme d’Alexandre de Juniac, président de l’IATA : « c’est vrai, nous demandons à genoux aux clients de nous aider ».

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83