• Jean-François Bélanger

Le PAL maintient le cap pour 2021


En dépit de la situation actuelle, le premier parc d’attraction de la région Auvergne-Rhône-Alpes et le cinquième parc d’attractions français, maintient son programme d’investissement pour l’année prochaine avec en particulier l’ouverture d’un hôtel, le « Savana Reserve » pour un montant de 15 M€ au printemps prochain.

Avec plus de 600 000 visiteurs par an, le PAL s’était habitué à un rythme de croissance régulière et continue. Cette année, il en sera autrement, avec un effondrement de la clientèle groupe et sans doute un profond déficit sur la clientèle internationale.

Celle-ci est cependant d’importance mesurée, puisque 60% de la fréquentation est d’origine régionale. Justement, pour celle-ci et pour partir à la reconquête des groupes d’enfants, le PAL lance son « Académie ».

Il s’agit en fait d’une formule éducative, ludique et pédagogique orientée vers les questions environnementales et animalières, encadrées par des spécialistes. Ces stages seront même sanctionnés par un diplôme qui conférera à ses titulaires le titre « d’Ambassadeur de la bio-diversité ».

60 nouveaux hébergements

Ces formules participeront à l’objectif du retour vers une activité à hauteur de celle de l’année dernière (22,5 M€), « ce qui prendra plus ou moins de temps », évalue précautionneusement son propriétaire et dirigeant, Arnaud Bennet.

Car ce site fondé dès 1973 est une propriété privée. « Après plusieurs exercices satisfaisants, nous pouvons compter sur une structure financière solide et saine qui nous permettra de passer cette épreuve. Chaque année, nous avons pour méthode d’engager entre 25 et 50% de notre chiffre d’affaires en investissement », précise Arnaud Bennet.

En matière d’hébergement, il dispose déjà d’un certain nombre de lodges, et le « Savana Reserve » arrivera au printemps prochain avec 60 hébergements en complément et avec un restaurant.

Il proposera aussi un espace de rencontres d’une centaine places car le tourisme d’affaires figure aussi en filigrane d’un futur élargissement de cible de clientèle.

Le PAL est également une locomotive économique dans ce département de l’Allier. Il emploie 80 permanents plus 250 collaborateurs saisonniers. Les mesures sociales prises par le gouvernement ainsi qu’un Prêt Garanti par l’Etat lui permettent aussi de passer ce cap difficile.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83