• Jean-François Bélanger

Une dynamique en cours pour la montagne


Les grands espaces, la sensation de liberté retrouvée après le confinement, une nature et un environnement préservés semblent faire mouche auprès de la clientèle urbaine particulièrement. Pour cet été, la montagne retrouve du crédit auprès des futurs vacanciers.

Après l’arrêt des réservations pour la saison estivale, qui avait lui-même suivi celui de la saison d’hiver écourtée dès le 15 mars, l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM) retrouve le moral avec de bonnes sensations pour cette saison d’été.

Au 23 juin 2020, le taux d’occupation prévisionnel des stations n’est en retard en moyenne que de 2,1 points par rapport à celui de 2019 à la même époque. Mais les stations d’altitude, celles qui sont situées au dessus de 1 700 mètres, voient leur taux de remplissage progresser avec 1 point de plus que l’année dernière.

Une autre caractéristique, plutôt favorable à la montagne, est relevée par l’ ANMSM. Tous massifs et tous types de stations confondus, la fin de saison enregistre des réservations supérieures à celles de 2019.

Sur la période allant du 22 août au 12 septembre, le taux d’occupation prévisionnel est en progression de plus de 1 point par rapport à l’été dernier. Cette tendance est plus particulièrement marquée pour le massif des Alpes du Sud, ou ce taux prévisionnel fait un bond de 5,6% sur la période par rapport à 2019.

Les grandes stations, qui disposent d’une offre de plus de 15 000 lits, superforment également, avec une hausse du taux prévisionnel d’occupation de 1,8 point. Des résultats qui valident la campagne de communication lancée par France Montagnes et ses partenaires sur le thème : « La Montagne, tout naturellement ».

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83