Le Parc des Oiseaux à la relance

Parmi les plus anciens parcs animaliers de France, le Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes, a vécu comme les autres sites touristiques le long épisode de la crise sanitaire.

 

Depuis le 11 mai, il refait peu à peu surface et compte sur son événement mensuel, « les Musicales du Parc », pour sauver une partie de la saison.

 

D’une certaine façon, le Parc des Oiseaux a été visionnaire, puisque dès le début de cette année, ses dirigeants avaient programmé ses annuelles « Musicales du Parc », en septembre.

 

« Nous avions pensé qu’il serait judicieux d’étirer la saison sur un mois qui ne connait pas les pics de fréquentation de la très haute saison », prévoyait à ce moment-là Emmanuel Visantin, son directeur.

 

Une initiative qui s’avère plutôt opportune aujourd’hui, compte tenu des contraintes liées aux rassemblements. Car les « Musicales du Parc » réunissent sur une quinzaine de dates environ un millier de spectateurs chaque soir, soit environ 13 000 visiteurs pour l’édition 2019.

 

Cette année, du 31 août au 13 septembre, de nombreuses têtes d’affiches de la chanson française sont annoncées pour une édition exceptionnelle concoctée pour le cinquantenaire du Parc des Oiseaux : Julien Clerc, Zazie, Daniel Guichard, Maxime Le Forestier, Véronique Sanson, Yannick Noah…

 

 

Des projets reportés

 

Cette programmation attractive doit permettre d’assurer un rebond de l’activité. En principe ouvert du mois de mars à novembre, les 300 espèces d’oiseaux qui prolifèrent sur les 35 hectares du parc, accueillent environ 300 000 visiteurs, dont 12 000 abonnés.

 

Sur cette fréquentation, 27% viennent en groupes. « Une activité qui a totalement disparu cette année, notamment celle des scolaires », constate Emmanuel Visantin.

 

Compte tenu de la crise du Covid-19, sur un chiffre d’affaires annuel de 6 M€, auquel il convient d’ajouter 1 M€ supplémentaires pour les « Musicales du Parc », la perte se situe à fin juin autour des 2 millions.

 

Une situation qui a conduit à repousser à 2022 l’investissement de 3 M€ concernant la construction d’un hôtel de 30 à 50 chambres sur le site.

 

Le Parc des Oiseaux, propriété du conseil départemental de l’Ain, fonctionne selon un système de Régie. Dans le cadre des Fonds Spéciaux destinés aux Parcs Zoologiques et aux Cirques, il devrait recevoir de l’Etat autour de 250 000 € d’aides.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83