Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme présente son «plan de transition»

Lionel Flasseur, DG d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, a profité de la réouverture des restaurants, le mardi 2 juin 2020, pour présenter son «plan de transition». Des moyens supplémentaires apportés par la Région vont venir le compléter.

 

La restauration reste l’un des vecteur-clés du tourisme d’Auvergne-Rhône-Alpes. Avec 31 400 restaurants, dont 94 établissements étoilés, c’est la deuxième Région reconnue par le guide Michelin, derrière l’Ile-de-France (119).

 

Mais c’est aussi celle qui a le plus souffert, même si, comme le reconnait Christophe Marguin, président des Toques Blanches Lyonnaises : « seul un adhérent sur nos 115 est aujourd’hui en redressement judiciaire ».

 

Et le tourisme régional paie un lourd tribu à la crise sanitaire : « 2,5 Mds€ de perte du 15 mars au 15 juin », précise Lionel Flasseur. Un secteur qui concerne 172 000 emplois.   

 

 

4,4 M€ pour le tourisme

 

Sur un budget annuel de 13 M€, ce « plan de transition », bénéficiera spécifiquement de 4,4 M€. Il sera décliné en trois phases, la première dès maintenant jusqu’en décembre, une autre pour la période de janvier à juin 2021 et la dernière de juin à décembre 2021.

 

Dans l’immédiat, il s’agira de sécuriser les entreprises : « 50% des professionnels nous ont dit qu’ils n’auraient plus de trésorerie à fin septembre », confirme Lionel Flasseur.

 

Son objectif est ambitieux : retrouver en 2022 les mêmes performances qu’en 2019, quand les dépenses touristiques régionales ont atteint les 21,4 Mds€, le deuxième score derrière l’Ile-de-France.

 

Ces 4,4 M€ pourront être abondés par les Départements et les Offices du Tourisme et devraient aussi bénéficier prochainement d’un coup de pouce de la Région, compte tenu de l’importance économique.

 

Cette année, Auvergne-Rhône-Alpes compte sur le tourisme local et de proximité. « Avec une fréquentation domestique à hauteur de 80%, nous avons la chance de ne pas être dépendant de l’étranger », se réjouit Lionel Flasseur.

 

 

Le concept bienveillant d’Auvergne-Rhône-Alpes

 

« La situation actuelle va encore accentuer auprès de la clientèle notre concept de tourisme bienveillant basé sur la montagne, l’environnement et les activités de pleine nature », avance Lionel Flasseur.

 

Des arguments qu’il souhaite développer, notamment auprès des circuits de distribution et auprès des réceptifs : « nous savons bien que les agents de voyages sont en train de revoir leurs propositions et nous leur apportons une opportunité », ajoute Lionel Flassseur.

 

D’autant qu’un tiers des prestataires touristiques ont annoncés qu’ils préparaient pour cet été des offres spécifiques et promotionnelles. 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83