Eelv demande la fermeture des lignes aériennes intérieures

 

Après Delphine Batho et François Ruffin qui, au début de l‘été dernier, avaient déposé en ce sens un amendement (non adopté), lors de la discussion sur la Loi d’Orientation des Mobilités, c’est cette fois le groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) qui demande la fermeture des lignes aériennes intérieures, en réaction au plan d’aide à Air France, annoncé vendredi dernier par le Bruno Le Maire, ministre de l’Economie.

 

Après une première injonction d’EELV de faire respecter par Air France le plan climat, la deuxième concerne la fermeture des lignes aériennes intérieures, sur lesquelles une alternative en train existe en moins de quatre heures.

 

EELV rappelle à cette occasion, que l’avion émet 45 fois plus de CO2 par kilomètre et par voyageur que le TGV. Une exigence qui rejoint, par certains côtés, le plan d’économie d’Air France, qui a annoncé vouloir accélérer le désengagement de son réseau domestique déjà bien amorcé, un segment d’activité qui lui coute 200 millions de pertes par an et pour lequel Anne Rigail, directrice générale, prône « une complémentarité des modes ».

 

Eelv demande aussi l’abandon du CDG Express et des projets d’extension des aéroports, avec un plafonnement du trafic aérien depuis la France au niveau de celui de 2019, et l’instauration de couvre-feu pour les aéroports insérés dans le tissus urbain…

 

Les écologistes demandent également la révision de la Convention de Chicago qui empêche jusqu’à présent la taxation du kérosène. Enfin, le groupe politique demande la négociation d’une charte écologique et sociale engageant les principaux acteurs de transport, dont la SNCF, impliquant les fédérations syndicales, afin d’accélérer le report modal et accompagner la transition énergétique. 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83