Qatar Airways face aux enjeux sanitaires

23/04/2020

 

La reprise à venir des vols commerciaux, même encore lointaine, verra sans aucun doute un développement des mesures sanitaires à tous les échelons du transport aérien.

 

Qatar Airways l’a déjà bien compris en annonçant dès le 20 avril dernier que la compagnie « maintient les normes d'hygiène les plus élevées du secteur aérien, notamment la désinfection régulière des avions, l'utilisation de produits de nettoyage recommandés par l'Association du Transport Aérien International (IATA) et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ainsi que le contrôle thermique des équipages ».

 

Selon la compagnie, qui liste désormais l’ensemble de ses bonnes pratiques en matière d’hygiène, les appareils disposent des systèmes de filtration d'air équipés de filtres HEPA de taille industrielle qui éliminent 99,97% des contaminants viraux et bactériens de l'air recirculé.

 

Tous les draps et couvertures disponibles à bord sont lavés, séchés et pressés à des températures microbiennes mortelles, puis scellés dans des emballages individuels par le personnel portant des gants jetables.

 

Tous les ustensiles de service et les couverts sont lavés avec des détergents et rincés à l'eau douce déminéralisée à des températures qui tuent les bactéries pathogènes. Tout le matériel désinfecté est manipulé par du personnel portant des gants jetables.

 

Là ne s’arrête d’ailleurs pas le souci de propreté, car Qatar Airways vante aussi les mérites en la matière de son hub principal : l'aéroport international Hamad (HIA).

 

Des procédures de nettoyage rigoureuses y ont été mise en œuvre, les lieux non essentiels étant fermés. Tous les points de contact des passagers sont nettoyés toutes les 10 à 15 minutes, les portes d'embarquement et les guichets sont nettoyés après chaque vol.

 

Le personnel travaillant à l'aéroport a reçu une formation supplémentaire pour se protéger et protéger les autres à la lumière de la situation actuelle pour appliquer les mesures de santé et de sécurité les plus élevées.

 

De plus, des désinfectants pour les mains sont fournis aux points de contrôle d'immigration et de sécurité. Une politique de distanciation sociale a été mise en place à l'aéroport et le personnel est autorisé à porter des masques et des gants jetables pour les protéger de toute infection.

 

Enfin, tout le personnel est informé du besoin de changer de masque conformément aux recommandations de l'OMS.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83