• La rédaction

Le cri d’alarme !


Alors que le tourisme (de groupe comme individuel) est totalement à l’arrêt, et semble-t-il pour longtemps, la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) a tenu à rappeler le 17 avril 2020 dans un communiqué que les entreprises de transport par autocar sont un acteur important du tourisme et qu’elles doivent à ce titre bénéficier du plan de soutien annoncé pour ce secteur par le Président de la République le 13 avril dernier.

En voici le texte intégral :

« La situation de nombreuses TPE et PME de transport routier de voyageurs, déjà dramatique depuis début mars, s’aggrave chaque jour, en particulier pour celles dont le chiffre d’affaires est exclusivement composé de prestations de transports touristiques. La question de la pérennité de ces entreprises se pose à très court terme : certaines sont déjà en cessation de paiements ou en cours de dépôt de bilan.

Cette activité est à l’arrêt complet depuis début mars. Il s’agit du premier secteur touché du fait de la baisse importante de tous les déplacements touristiques, de l’annulation des événements, de la fermeture des sites touristiques, culturels et sportifs et de l’arrêt des sorties scolaires et des voyages linguistiques.

Dès le 4 mars, la FNTV alertait sur les conséquences économiques catastrophiques, d’une ampleur inédite pour ces entreprises, et appelait à la mise en place d’un fonds d’indemnisation pour prévenir les faillites dans le secteur.

Suite à l’annonce par Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale, de la priorité donnée à l’enseignement au moment de la réouverture des écoles, certaines académies donnent instruction aux établissements scolaires d’annuler les classes de découverte et sorties scolaires jusqu’au mois de juin, ce qui créé une inquiétude supplémentaire des entreprises qui craignent de ne pouvoir reprendre ces activités avant la prochaine année scolaire, voire la fin de l’année civile.

C’est pourquoi, la profession du tourisme par autocar demande que les entreprises de transport touristique bénéficient, comme tous les autres acteurs du tourisme :

  • Du fonds de solidarité aujourd’hui réservé aux artisans et commerçants,

  • De l’annulation des charges sociales et fiscales pour toute la durée de l’arrêt d’activité,

  • De la prolongation du dispositif exceptionnel de chômage partiel jusqu’au début de la saison touristique 2021,

  • Ainsi que des mesures supplémentaires qui seront mises en place par le Gouvernement pour le secteur du tourisme.

Si tout le pays est mobilisé contre cette grave épidémie sanitaire, la FNTV se bat pour la survie des entreprises du transport routier de voyageurs. »

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83