• La rédaction

Les compagnies aériennes face au remboursement


Alexandre de Juniac, le directeur général de l’association internationale du transport aérien (Iata), ne cesse de le répéter dans tous les médias, le remboursement des vols annulés est, selon lui, tout simplement impossible.

Pour lui les compagnies aériennes clouées au sol n’ont qu’une option : proposer des bons d’achat aux clients et conserver le cash pour survivre. Comme à peu près toutes les entreprises directement impactées par les contrecoups de l’épidémie de Covid-19 pourrait-on lui répondre…

« Le point clé, c’est d’éviter d’être à cours de trésorerie. Le remboursement est quasiment inabordable financièrement parlant », assure Alexandre de Juniac dans les colonnes du Figaro le 7 avril 2020. Et de chiffrer le montant global des billets annulés à quelque 35 Mds$.

À partir de mi-avril, l’Iata devrait réunir compagnies, gouvernements et régulateurs pour mettre en place une « approche régionale » du redémarrage des compagnies.

Si l’incapacité des compagnies aériennes à rembourser les clients est pointée du doigt par les associations de consommateurs, les tour-opérateurs et les agents de voyages, tous les professionnels ont eux aussi privilégié les bons d’achat pour préserver leur trésorerie. Les mêmes causes produisant les mêmes effets…

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83