Laurent Duc, UMIH

Touristes absents, MICE à l’arrêt, économie atone, le secteur de l’hôtellerie est en première ligne face à la crise du Covid-19. Discussion avec Laurent Duc, président de la branche Hôtellerie au sein de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH).

 

 

Voyages & Groupe : Quelle est la situation de l’hôtellerie française aujourd’hui ?

Laurent Duc : contrairement aux cafés, restaurants et discothèques, les hôtels ne font pas l’objet de mesures de fermeture. Le maintien en ouverture se fait sur la base du volontariat, mais l’exploitation doit prendre en compte des règles visant à limiter au maximum les contacts entre personnel et clientèle, que ce soit pour le service en chambre ou les petits déjeuners.

 

V&G : QU’en est-il en matière d’exploitation ?

LD : les mesures de confinement et les restrictions de déplacement pèsent lourdement sur nos exploitations. A ce jour, on peut estimer à 10% le nombre d’hôtels qui restent ouverts sur les 3 500 du territoire et représentent 650 000 chambres. Et ils sont vides. Nous sommes en contact avec le gouvernement et en l’attente des mesures spécifiques en ce qui concerne le personnel.

 

V&G : comment la situation peut-elle évoluer ?

LD : si la situation sanitaire venait à empirer et l’exigeait, nous serons conduits à la mise à disposition de chambres pour des raisons prioritaires. De la même façon que pour les Français de retour de Chine, confinés à Carry le Rouet, nous allons devoir faire face à l’arrivée de plusieurs dizaines de milliers de Français en provenance de l’étranger, dont certains seront mis en quarantaine. Nous n’écartons pas l’idée de voir certains de nos établissements réquisitionnés. Les discussions avec le gouvernement ont abouti à un tarif se situant entre 30 et 70 € la nuitée, selon les hôtels.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83