Nouvelles ambitions pour le massif de l’Oisans, avec la SATA

 

Après la résiliation de la Délégation de Service Public, à trois ans de son échéance, c’est la Société d’Aménagement Touristique de l’Alpe d’Huez (SATA) qui a remporté l'appel d'offres pour l'exploitation du domaine skiable des Deux Alpes, avec à la clé, un programme de 290 M€ d'investissements sur 30 ans.

 

A partir du 1er décembre prochain, la Sata succédera donc à Deux-Alpes Loisirs, une filiale de la Compagnie des Alpes, titulaire du contrat jusqu’alors. Les élus des communes concernées expliquent ce choix afin d’accélérer les investissements et de renforcer l'attractivité de la station sur les activités hors ski. Ils ont donc préféré un acteur local à un géant du secteur.

 

 

Une vision du tourisme toutes saisons

 

Pour autant, la SATA n’est pas néophyte en matière de tourisme de montagne. Créée en 1959, elle signe ainsi aux Deux Alpes sa septième DSP dans le massif de l'Oisans après l’Alpe d'Huez, Villard-Reculas, Auris-en-Oisans, la Garde-en-Oisans, le Freney d'Oisans et la Grave.

 

Elle s’appuie aussi sur deux filiales complémentaires : SATA Restauration et SATA Foncière. Cette société d’économie mixte compte parmi ses actionnaires les collectivités locales de l'Oisans, pour 60,14%, les Caisses régionales d'établissements financiers (Caisses des dépôts et Consignations, Caisse d'Epargne, Crédit Agricole, CIC, Banque Rhône-Alpes, Banque Populaire des Alpes), pour 18,25% et des porteurs privés, pour 21,61%.

 

« Nous investissons dans une vision pérenne, toutes saisons, de la montagne », explique le directeur général de la SATA, Christophe Monier.

 

Pour y parvenir, un programme de 290 M€ d'investissements sera engagé sur 30 ans. Il sera financé par la société sur fonds propres, par augmentation de capital, par les cashflows d'exploitation et le recours à l'emprunt, « dans une stratégie durable du développement, conformément aux nouvelles attentes des clientèles » a ajouté Christophe Monier.

 

Aujourd’hui, les deux stations phares du massif de l’Oisans, Alpe d’Huez et Deux Alpes, enregistrent plus de 2,5 millions de journées skieurs en hiver.

  

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83