• Jean-François Bélanger

Bons résultats 2019 de Vinci Airports en Auvergne-Rhône-Alpes


Avec un trafic de 11 754 000 passagers, l’aéroport lyonnais a poursuivi sa croissance en 2019 au rythme de + 6,4 %, par rapport à 2018. Elle aurait été meilleure sans le trou d’air de novembre (-0,8 %) et l’environnement socio-économique de fin d’année.

La comparaison ne s’arrête pas là. L’évolution du trafic passagers de Lyon-Saint Exupéry est meilleure que celle de la moyenne des aéroports européens (+ 3,3% à fin novembre), et français (+2,6% à fin novembre), meilleure également que celle des deux aéroports parisiens et niçois, les trois premiers de l’Hexagone.

De ce fait, Lyon consolide sa quatrième place en France. Mais elle est inférieure à celle de Marseille-Provence (+ 8,1%), désormais cinquième du classement, qui vient de dépasser la barre des 10 millions de passagers.

Des neuf plateformes exploitées par Vinci Airports en France, Saint Exupéry est la plus fréquentée, mais c’est Nantes-Atlantique qui affiche la plus forte croissance en 2019 avec une hausse de 16,6%, liée à l’installation de la base Easyjet.

Baisse de Grenoble et Chambéry

Enfin, Vinci Airports exploite en Auvergne-Rhône-Alpes, outre Lyon-Saint Exupéry, trois autres aéroports. Si celui de Clermont-Ferrand-Auvergne a connu une fréquentation étale par rapport à 2018, avec 431 000 passagers (+ 0,1%), les trafics passagers de Grenoble-Alpes-Isère et de Chambéry-Savoie-Mont-Blanc sont tous deux orientés à la baisse, avec respectivement une fréquentation 2019 de 308 000 passagers (-13,4%) et de 204 000 passagers (-0,2%). Au global, le trafic France de Vinci Airports a progressé de 8%.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83