TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Le tourisme fluvial en France

12/02/2020

 

A l’occasion des Rencontres Nationales du Tourisme Fluvial organisées les 5 et 6 février 2020 à Auxerre, Voies navigables de France a dévoilé les résultats d’une toute nouvelle étude consacrée aux retombées économiques du tourisme fluvial sur le territoire national.

 

Avec un poids économique de 1,36 Md€, 6 100 emplois directs et 15,6 millions de journées-passagers, le tourisme fluvial affirme son dynamisme au sein de l’offre touristique française et sa contribution à l’attractivité des territoires, notamment auprès de la clientèle étrangère.

 

Si l’on raisonne par régions touristiques, on constate que le poids économique du tourisme fluvial est le plus important sur le bassin de la Seine (344 M€ HT), en Aquitaine-Occitanie (174 M€ HT) et dans le Grand Est (91 M€ HT).

 

L’activité des paquebots fluviaux contribue ainsi fortement au développement économique des territoires. Hors Grand Est, Rhin et Moselle, le poids économique de cette filière est de 410 M€ TTC pour 215 000 passagers transportés.

 

Des gisements de croissance existent, en particulier sur la Seine, le Rhône et la Saône. En effet, la Seine et le Rhône, qui ont chacun de grandes réserves de capacité en tourisme fluvial, dénombrent respectivement 19 et 16 paquebots fluviaux pour 136 sur le Rhin.

 

Leader mondial du marché des péniches-hôtels, la filière française « pèse » 62,4 M€ TTC, a transporté 14 900 passagers en 2018 et emploie 491 personnes.

 

Le produit péniche hôtel se diversifie, de la croisière vélo/bateau au très haut de gamme, constituant une opportunité pour les territoires ruraux, l’art de vivre à la française restant largement plébiscitée par la clientèle internationale : 90% des croisiéristes interrogés dans le cadre de cette étude ont affirmé que les offres paquebots-fluviaux et péniches-hôtels étaient la condition indispensable à leur séjour en France.

 

Les bateaux promenade sont également un moteur d’attractivité territoriale, de par leur présence sur l’ensemble du territoire national. A Paris, il s’agit de bateaux de grande capacité, pour un poids économique de 359 M€ TTC.

 

En province, les unités fluviales sont plus petites, mais tout aussi attractives, avec un poids économique estimé à 321 M€ TTC. Les bateaux promenades ont transporté 11 millions de passagers en 2018 et emploient 1 440 personnes.

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône