TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Vacances d’hiver au sommet, en montagne

 

Les grèves dans les transports publics n’ont pas impacté négativement le début de la saison d’hiver dans les Alpes. L’Observatoire de Savoie- Mont-Blanc Tourisme affiche une hausse de 3% de la fréquentation, et Travelski une hausse de son volume d’affaires de 16%.

 

Au terme des vacances de Noël, l’Observatoire de Savoie-Mont-Blanc Tourisme, qui agrège les résultats de 112 stations de Savoie et de Haute-Savoie, communique une hausse de 3 points de la fréquentation touristique, à date, par rapport à la période équivalente de l’année dernière.

 

Dans le domaine des hébergements locatifs, la semaine de Noël a affiché un taux d’occupation global de 78%, similaire à celui de l’hiver précédent. La semaine du Nouvel An, en revanche, culmine elle à un taux record de 96%, soit une hausse de 7% par rapport à la période équivalente de l’année dernière.

 

Un score réjouissant, d’autant que la période d’intersaison qui vient de s’ouvrir est, elle aussi, en progression avec un taux d’occupation prévisionnel de 64%, en hausse de 4%.

 

 

Les spécialistes au sommet

 

Le constat est partagé par les professionnels du secteur.

Ralentissement du rythme des réservations pour Travelski.

Travelski, leader français des séjours packagés sur les marchés français et belge, indique que se sont les stations de La Plagne, Les Menuires, Val Cenis, Les Arcs, et les Orres qui ont été les plus demandées des vacanciers pour les vacances de Noël.

 

Le tour opérateur se réjouit de bonnes perspectives pour les vacances de février à ce jour, (+11% de volume d’affaires supplémentaires par rapport à février 2019). Elles sont liées notamment à la commercialisation de nouveaux courts séjours décalés.

 

Cependant, il constate depuis les derniers jours de l’année 2019, un certain ralentissement des réservations lié, selon lui, aux effets du prolongement des phénomènes de grève dans les transports. Une inquiétude pour ces vacances de février qui représentent à elles seules 40% des ventes de la société.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône