TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Le Puy du Fou à la conquête de l’Est

11/11/2019

 

Nicolas de Villiers, directeur du Puy du Fou, n’a pas accompagner pour rien Emmanuel Macron, dans son périple chinois du 4 au 6 novembre 2019. Un contrat stratégique pour l’avenir du Puy du Fou en Chine a en effet été signé lors de ce voyage.

 

Après son lancement couronné de succès en Espagne, le Puy du Fou se tourne en effet vers la Chine, et espère inaugurer en 2022 son premier spectacle chinois, au pied de la Grande Muraille.

 

C’est à Qinhuangdao, face à cette dernière, que le Puy du Fou a choisi un site particulièrement spectaculaire. Le gouvernement de la ville a déjà donné son accord à la création d’un grand spectacle nocturne signé par le Puy du Fou sur le modèle de la Cinéscénie (France) ou d’El Sueño de Toledo (Espagne).

 

La première phase de ce projet compte également un hôtel à thème, un grand restaurant-spectacle et un village d’époque. Le budget total de ce projet s’élève à 230 M€. 

 

Une équipe de trente-cinq personnes travaille actuellement à Hangzhou au développement du modèle artistique du Puy du Fou inspiré de la culture chinoise.

  

Après la France et l’Espagne, le Puy du Fou a pour objectif de donner naissance, d’ici 2030, à 2 autres Puy du Fou dans le monde.   

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône