TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

A Marseille, le Mucem signe avec Volotea

La prochaine exposition Voyages, qui se déroulera du mois de janvier prochain jusqu’au mois de juin 2020, a fourni l’occasion au Mucem de signer son premier accord de partenariat avec une compagnie aérienne. Grâce à Volotea, le Mucem souhaite ainsi accroître sa notoriété et sa fréquentation internationale.

 

Ouvert depuis 2013, le Mucem est déjà un succès populaire. Il accueille 1,5 million de visiteurs par an, environ le tiers pour les visiteurs payants. Mais sur ces chiffres, l’origine des visiteurs est majoritairement locale ou nationale.

 

« La fréquentation internationale n’en représente environ que 20% et nous comptons sur le développement de Volotea à l’étranger pour l’augmenter », explique Adrien Joly, directeur du développement du Mucem.

 

Pier-Francesco Carino, directeur des Ventes de Volotea, Julien Boullay, directeur commercial et marketing d’Amp, Carlos Cerqueiro, directeur du développement de Volotea, et Adrien Joly, directeur du développement du Mucem.​

 

 

Justement, avec 24 destinations, Volotea a le vent en poupe à Marseille. La compagnie aérienne est multi-canal et multi-marchés. « Nous disposons d’un département Groupe d’une dizaine de personnes, le tourisme d’affaires grandit, il représente désormais plus de 20% de notre trafic, et les agences de voyages commercialisent environ 35% de notre activité », illustre Pier-Francesco Carino, son directeur des Ventes.

 

Volota poursuit ainsi son développement et vient d’annoncer un marché acquis sur appel d’offres auprès d’Airbus Industrie pour l’exploitation d’une ligne entre Hambourg et Toulouse, à raison de 4 vols quotidiens (deux allers-et-retours) d’une ligne précédemment exploitée par une compagnie charter portugaise.

 

La compagnie espagnole est entrée dans le top 10 des transporteurs d’Aéroport Marseille Provence (AMP), et devrait figurer parmi ses locomotives.

 

En particulier pour compenser la perte de trafic que l’aéroport s’apprête à enregistrer du côté d’Aigle Azur. « Aigle Azur, à travers ses 9 destinations, six en Algérie, Beyrouth, Dakar et Moscou réalisait 250 000 passagers ici », calcule Julien Boullay, directeur commercial et marketing d’AMP.

 

Les slots laissés disponibles pour les 20 vols hebdomadaires devraient être réattribués en fin d’année, après que la CGAC ait lancé un appel à consultation le 11 octobre 2019.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône