• Jean-François Bélanger

Pour Travelski, le Brexit est une opportunité


Alors que les stations de Savoie-Mont-Blanc-Tourisme sont plongées dans l’incertitude pour leur première clientèle internationale, le Royaume-Uni, le leader du ski à la carte, Travelski, voit dans le Brexit une opportunité pour moderniser le produit neige Outre-Manche.

Regroupées autour de Savoie-Mont-Blanc-Tourisme, les stations de sports d’hiver ont présenté le 13 septembre 2019 à l’espace Wagram de Paris la prochaine saison d’hiver.

Travelski est avec Maeva, Sun web et Ski Planet l’un des opérateurs partenaires de l’institution pour le lancement de la nouvelle formule de séjours à la carte « Ski M’arrange », destinée à sortir des sacro saintes semaines samedi-samedi.

Mais le Brexit, sa date et ses conditions, inquiètent les opérateurs du secteur touristique savoyard, qui redoutent une baisse sensible de ce marché, le tiers de l’international. Pour Yariv Abehsera, président-fondateur de Travelski, société inventrice dès 2005 du package dynamique autour du ski et qui a rejoint la Compagnie des Alpes en janvier 2018, c’est au contraire une formidable opportunité.

Les « catered-chalets », un modèle dépassé ?

« Le marché britannique est atomisé, il est exercé par une multitude de petits opérateurs dont le Brexit va accélérer la concentration », prévoit Yariv Abehsera.

Ces voyagistes pratiquent dans les Alpes un accueil typiquement britannique, dans les « catered chalets », un système d’hyper proximité, tout compris, avec du personnel anglais disponible et aux petits soins. « Il s’agit certes d’un accueil qui colle bien aux mœurs britanniques mais qui a de plus en plus en plus de difficultés à s’accommoder aux normes actuelles, aux compagnie low cost… », analyse Yariv Anehsera

28 000 clients en groupes

Travelski n’en abdique pas pour autant ses ambitions sur ce marché, bien au contraire. « Nous nous sommes adossés à la Compagnie des Alpes en particulier pour avoir une puissance plus forte à l’international. Aujourd’hui, grâce au Royaume Uni et aux Pays-Bas, notamment, il représente 10 % de notre chiffre d’affaires, nous envisageons de la porter à 35 % en 2023 », prévoit Yariv Abehsera.

Aujourd’hui, Travelski traite 180 000 clients, dont 28 000 en groupes, pour un chiffre d’affaires de 29 M€. Il en ambitionne 280 000 dans 4 ans. Des perspectives intéressantes pour Savoie-Mont-Blanc-Tourisme, ce territoire où Travelski réalise plus de 60% de son activité.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83