TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Le marché américain stimule l’activité du Club Med

 

Pour le premier semestre de cette année 2019, avec 906 M€, le volume d’affaires du Club Med affiche une hausse de 4,8%. L’Amérique, avec une progression de 15,2% sur la période, est la locomotive de cette croissance.

 

Pour le voyagiste, les premiers semestres sont plutôt favorables. Déjà, le premier semestre 2018 était en hausse de 9,6% par rapport à celui de 2017. Pour 2019, si toutes les zones du globe enregistrent une croissance, l’Amérique connait la plus forte avec ses 15,2%, l’Asie enregistre 5,8% et l’Europe 2%.

 

Sur ce premier semestre, ces chiffres correspondent à 750 000 clients, soit une progression de 1,6%. Ce qui signifie que le ticket moyen a progressé, correspondant à la montée en gamme des services, stratégie affirmée de la société.

 

Ainsi, 86,9% des clients ont séjourné dans des resorts 4 et 5 tridents.  Aujourd’hui, 71% des clients sont internationaux. Si les zones Amérique et Asie voient une hausse du nombre de leurs clients, avec respectivement 6,3 et 4,8%, la zone Europe est en légère baisse. C’est la hausse de 4% du nombre de clients fréquentant des resorts haut de gamme qui permet au volume d’affaires de connaître une croissance de 2%. 

 

Alpe d’Huez, Grand Massif Samoens Morillon et La Rosière

 

Dans ces conditions, le développement mondial va se poursuivre avec un rythme de croissance de 3 à 5 nouvelles ouvertures par an. Avec, pour la montagne française, deux nouveautés pour l’hiver prochain : la transformation en 4 tridents de l’Alpe d’Huez, et la livraison des 22 appartements-chalets à Grand Massif Morillon, en attendant le nouveau resort à La Rosière, dont les travaux ont commencé, en 2020. Ailleurs, République Dominicaine, Seychelles, et Espagne seront aussi à l’honneur…

 

Le tout, parallèlement à « une transformation digitale avec, par exemple, le lancement d’une nouvelle application My Happy Days », selon Henri Giscard d’Estaing, son président.

 

Des investissements qui se poursuivent grâce à un Ebitda qui a progressé au cours du premier semestre à hauteur de 98 M€, contre 95,5 millions un an avant.

 

Enfin, le Club Med indique qu’au 20 juillet, alors que l’année dernière 80% des réservations pour le second semestre étaient effectuées, celles-ci sont en hausse de 4,9%. Des résultats encourageants pour son actionnaire, le chinois Fosun Tourism Group, qui lorgne désormais du côté de Thomas Cook.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône