TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Auvergne-Rhône-Alpes veut s’imposer dans le tourisme thermal

Après le premier volet du Plan Thermal doté de 20 M€ sur la période 2016/2020, la Région Auvergne-Rhône-Alpes lance le deuxième volet pour la période 2020/2024, à travers un appel à projets s’appuyant sur un budget de 23 M€. L'objectif est de devenir la région référence du secteur.

Avec 24 stations thermales accueillant 130 000 curistes, elle est la troisième région thermale de France. Pour accompagner les stations dans leurs projets de développement et attirer de nouvelles clientèles, dont celle touristique, la Région avait lancé le Plan Thermal en 2016.

 

Quinze stations ont ainsi été retenues dans le cadre de ce premier appel à projets qui disposait de 20 M€ de soutien à l'investissement pour moderniser les équipements et le cadre de vie des infrastructures. La Région avait également prévu 3 M€ pour la mise en place d'actions collectives entre les stations, autour de l'innovation, de la formation et de la communication.

 

 

Inventer la « station thermale du futur »

 

Aujourd’hui, le Plan Thermal 2020-2024 s'inscrit dans la continuité du précédent, et accompagnera les stations non retenues en 2016. La Région souhaite également soutenir l'innovation afin que les stations régionales se différencient des autres.

 

Les dossiers de candidature des stations peuvent être déposés jusqu'à fin octobre. La liste de celles retenues sera dévoilée le 16 décembre prochain.

 

« Avec le premier volet de notre Plan Thermal, nous avons déjà accompagné quinze stations. Maintenant, nous passons la vitesse supérieure avec le deuxième volet de notre Plan Thermal. Grâce à lui, nous nous positionnons comme des précurseurs pour inventer la station thermale du futur », déclare Nicolas Daragon, vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, délégué au tourisme et au thermalisme.

 

Les 24 stations génèrent 2,5 millions de nuitées, 18 000 emplois dont 2 200 directs, pour un chiffre d’affaires des établissements thermaux estimé à plus de 100 M€.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône