• Catherine Mautalent

Desserte de l’île de beauté : Corsica Linea en force


La Corsica Linea (ex-SNCM) a obtenu, par un vote de l’Assemblée de Corse, la délégation de service public (DSP) maritime, qui prendra effet en octobre prochain, et ce pour une durée de 15 mois. Elle porte sur trois liaisons sur cinq entre la Corse et le continent.

La compagnie, reconnaissable par ses bateaux aux coques rouges apparues en 2016, va, donc, exploiter, au titre de cette DSP transitoire (octobre 2019/décembre 2020), les lignes Ajaccio/Marseille, Bastia/Marseille et L’Ile-Rousse/Marseille.

Pour les deux lignes restantes (Propriano/Marseille et Porto-Vecchio/Marseille), les marchés ont été déclarés « infructeux », et l’Assemblée de Corse a chargé le président du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, de relancer la procédure d’attribution. Les futurs délégataires devraient être désignés dans les mois à venir, avec un début de la nouvelle DSP pour Propriano et Porto-Vecchio au 1er février 2020.

Dans la DSP actuelle, la Corsica Linea, détenue par un groupement d’entrepreneurs corses, et La Méridionale, filiale du groupe de transport Stef, s’étaient alliées et se partageaient ces dessertes.

Aujourd’hui, c’est la délégation de service public suivante (à compter du 1er janvier 2021) qui pourrait faire débat. En effet, les autorités corses souhaitent remplacer les DSP par la création d’une compagnie maritime régionale, qui s’appuierait sur deux sociétés d’exploitation, l’une pour les relations entre Marseille et Ajaccio, l’autre pour les trois ports secondaires.

Ces structures devraient prendre la forme de sociétés d’économie mixte fondées sur un partenariat public-privé entre la collectivité de Corse, et les opérateurs retenus après appel d’offres. La décision est attendue pour septembre prochain.

Inscrivez-vous à la newsletter de Voyages & groupe

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83