TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Doubs Tourisme : les chiffres-clés 2018

 

Doubs Tourisme vient de dévoiler le bilan de l’activité touristique départementale en 2018. « Une fréquentation qui a été en hausse, avec cependant quelques nuances », relève le communiqué de la structure institutionnelle.

 

La fréquentation dans l’hôtellerie de plein air a progressé de +6% (avec 115 626 arrivées et 361 112 nuitées), et une durée de séjour passant à 3,1 jours au lieu de 2,8 jours en 2017. L'hôtellerie est restée stable, en légère baisse de 0,4% (745 944 arrivées et 1, 070 512 million de nuitées).

 

C'est le Grand Besançon qui a comptabilisé le plus de nuitées : 34% du total du département, suivi par le Haut-Doubs (23%), le Pays de Montbéliard (18%), le Doubs central (10%), les Pays Loue-Lison (8%) et horloger (8%). Les vacances scolaires et les grands week-ends ont généré une forte augmentation de la fréquentation touristique française dans le département. 

 

En 2018, toujours, la majorité des 20 sites du Doubs les plus visités a enregistré une hausse de fréquentation. La Citadelle de Besançon occupe toujours la première place (260 860 visiteurs, en baisse de 7,2% par rapport à 2017), suivie par Dino-Zoo à Charbonnières-les-Sapins, qui a vu sa fréquentation augmenter de 5,5 % (131 814).

 

Le Pavillon des sciences à Montbéliard et le musée Courbet à Ornans ont poursuivi leur progression, respectivement +9,1% de visiteurs (58 603) et +8,5% (38 185). En revanche, la Saline royale d’Arc-et-Senans a affiché une baisse de 4,2% (122 243). A noter l'entrée remarquée du musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, se classant à la 13e place, après seulement un mois et demi d'ouverture (31 215 visiteurs).

 

La pratique du ski alpin a fortement progressé au cours de l'hiver 2018/2019. Métabief a connu une année record avec une progression de + 6,5% de son chiffre d'affaires à 4, 399 669 millions d’euros, pour 244 063 journées-skieurs. L'offre nordique reste toujours plébiscitée, et a vu son chiffre d'affaires augmenter de +13% par rapport à la moyenne des dix dernières années (719 628 euros) pour 139 377 journées-skieurs.

  

Côté événements, le Pays de Montbéliard a attiré quelque 425 000 visiteurs lors des Lumières de Noël, et 40 000 pour le Festival Rencontres et Racines à Audincourt. Le Festival de la Paille à Métabief arrive en troisième place (24 000).

 

L'Ile-de-France, avec 980 557 visiteurs, est la première région d'origine des touristes dans le Doubs suivie par Rhône-Alpes, puis la Bourgogne. Les pays proches constituent également les principaux marchés émetteurs : Allemagne, Suisse et Pays-Bas. A noter que les Allemands sont désormais la première clientèle étrangère reçue dans le Doubs avec 592 832 visiteurs.

 

Enfin, les excursionnistes sont, en majorité issus de Côte d'Or (10,3%), du Jura (6,4%) et de Haute-Saône (6%). Mais, c'est le département du Rhône qui génère le plus de nuitées (5,3%), suivi par Paris (4,3%) et la Côte d'Or (4,1%).

 

Inscrivez-vous à la newsletter de Voyages & groupe

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône