TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Quels sont les critères majeurs dans le choix d’une destination ?

 

Quelles sont les principales motivations de voyage à l’échelle européenne ? Sont-elles les mêmes entre Français et les autres voyageurs européens ? Réponses avec lasminute.com, a travers une enquête menée auprès de 10 000 Européens.

 

Pour 44% des Français interrogés, la découverte d’un nouveau pays ou d’une nouvelle ville est la principale motivation quand ils partent en voyage, un intérêt également partagé par les Italiens (43%), contre seulement 22% des Anglais.

 

Sortir de la routine et prendre du bon temps, c’est ce qui attire particulièrement les Allemands quand ils voyagent (44%) ou encore les Espagnols (36%). Les Français semblent, pour leur part, moins épicuriens puisqu’ils sont seulement 28% à en faire une motivation première.

 

Vivre sa passion lorsqu’on voyage en s'adonnant à son sport favori ou en jouant de son instrument de musique fétiche ne semble pas non plus être une priorité pour les Français, qui sont seulement 5% à en faire un critère de choix en voyage, contre 13% des Italiens.

 

Fidèles à leur réputation, c’est la culture qui permet aux Français (64%) de se sentir le plus connectés au pays qu’ils visitent. Un trait commun avec nos voisins méditerranéens pour qui elle est également essentielle pour s’imprégner d’un pays ou d’une ville (65% des Italiens et des Espagnols).

 

Et parce que l’architecture fait partie intégrante du patrimoine culturel d’une destination, les Français sont 38% à y être attachés quand ils voyagent, tout comme les Italiens.
 

Sans surprise, la gastronomie est un élément central et fédérateur en vacances, et ce sont les Allemands qui semblent être les plus attentifs à ce qui se passe dans leur assiette quand ils voyagent (63%) contre 52% des Français et 51% des Anglais.

 

Plus généralement, l’art de vivre local apparaît comme le facteur clé pour s’intégrer au mieux au pays visité : une large moitié des répondants y sont sensibles, toutes nationalités confondues, à l’exception des Anglais (seulement 44%), peut-être moins adeptes de l’art de vivre à la française ou de la dolce Vita italienne.

 

Quant à la langue, 38% des Allemands la considèrent comme un élément essentiel à une bonne intégration dans le pays, contre seulement 27% des Français et 29% des Italiens.

 

Enfin, la nature est pour 59% des Allemands un moyen privilégié pour se sentir bien connectés à la destination, à l’instar des Italiens (52%) ou des Français (48%), contre seulement 33% des voyageurs anglais.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône