L’hôtellerie française reprend des couleurs

 

Suite au tumulte du premier trimestre 2019 où les taux d’occupation dans l’hôtellerie française étaient en recul, le mois d’avril est finalement venu inverser la tendance, selon le dernier baromètre mensuel d’In Extenso.

 

Les taux d’occupation ont, en effet, progressé sur les catégories milieu de gamme, économique et super-économique, de l’ordre de 3 à 4%. Seules, les catégories luxe et haut de gamme ont encore enregistré un très léger recul d’occupation. Dans le même temps, et depuis le mois de janvier, les prix moyens par chambre louée ont été en hausse sur tous les segments.

 

L’hôtellerie en région parisienne a affiché en avril une belle amélioration : les établissements économique et milieu de gamme ont enregistré une augmentation de 3% de leur taux d’occupation. En revanche, les catégories haut de gamme (80% de taux d’occupation) et luxe peinent toujours à se maintenir.

 

En province, les progressions ont varié entre 2 et 5%, selon les segments. Globalement, l’hôtellerie en régions a affiché une chiffre d’affaires hébergement en hausse d’environ 5% par rapport à avril 2018.

 

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, l’hôtellerie française a clairement subi un ralentissement, qui s’est principalement fait ressentir à Paris et en région Ile-de-France, mais également dans certaines métropoles régionales telles que Nice, Bordeaux ou Toulouse. « Toutefois, les performances se redressent et en données cumulées à fin avril 2019, les chiffres d’affaires hébergement sont en hausse », souligne In Extenso.

 

Quant aux hôteliers de la Côte d’Azur, ils ont enregistré des réservations en masse, et sont dans l’ensemble confiants pour la saison 2019, malgré des chiffres d’affaires hébergement en retrait, plus particulièrement sur la catégorie supérieure.

 

Enfin, toujours en avril, ajoute In Extenso, le trafic des aéroports de Paris a été en progression d’un peu plus de 8% par rapport à la même période de l’an passé, avec 9,4 millions de passagers, dont 6,6 millions à Roissy-Charles de Gaulle (+12,9%) et 2,9 millions à Paris-Orly (-0,4%). Depuis le début de l’année, le trafic a été en hausse d’environ 5% avec un total de 33,2 millions de passagers.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83