TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Atout France passe la génération Y au crible

 

Souvent plus exigeants que leurs aînés et toujours mieux informés, les 18-35 ans constituent un enjeu stratégique pour enrichir l’attractivité des destinations, et permettre d'en renforcer la fréquentation. Ce segment est toutefois loin d’être homogène avec des attentes et pratiques variant fortement selon leur proximité géographique et culturelle avec la France, mais également selon des critères plus sociologiques.

 

Grâce à une étude menée sur deux communautés web (l’une chinoise, l’autre européenne), et à une enquête en ligne auprès de 6000 millenials de 13 marchés, Atout France livre un panorama des différences de profils des voyageurs de la génération Y venus en Europe entre 2015 et 2017.

 

Premier constat : l’image de la France est bien meilleure pour ceux ayant déjà réalisé un séjour dans l’Hexagone que pour ceux venus en Europe sans avoir effectué un séjour sur le territoire hexagonal entre 2015 et 2017. La progression est particulièrement notable pour les jeunes européens, Allemands et Britanniques notamment. On note toutefois une attractivité spontanée plus forte des non-Européens.

 

L’étude révèle par ailleurs que, plus que la nationalité, l’âge ou la CSP, c’est le mode d’organisation et l’improvisation ou pas du voyage qui segmentent ces millenials. Sont ainsi distingués six groupes qui définissent les styles de voyageurs en Europe : les explorateurs, ceux qui optent pour les découvertes improvisées, les planificateurs, les économes, les hédonistes et les astucieux.

 

Parmi les points positifs d’un voyage en France sont prioritairement cités : la beauté des lieux et des sites, la richesse et la diversité des propositions de visite, la nourriture et la cuisine locale ainsi que l’authenticité. En revanche, la densité touristique, le coût de la vie, la difficulté de communiquer facilement ainsi que l’accueil et l’hospitalité des habitants pour certaines clientèles, constituent des points de vigilance.

 

D’autre part, 62% des millennials interrogés déclarent « certaines » leurs intentions de venir en France à court terme ou « l’envisagent comme probables ». Le score le plus élevé concerne les jeunes Indiens (83%) et le plus faible, les jeunes Néerlandais (40%). Parmi les destinations les plus citées : Paris et Disneyland sont en tête, que l’on soit jeune européen ou non. Viennent ensuite celles du quart Sud Est de la France.

 

Le manque de notoriété de nombreux territoires demeure cependant prégnant, ainsi que le peu d’attirance spontanée de certains marchés européens pour l’Hexagone.

 

L’étude publiée par Atout France propose aux professionnels un panorama des différents profils de voyageurs millennials (fiches pratiques à l’appui détaillées par marché et par segment étudié) afin de pouvoir rapidement orienter leurs actions de promotion sur les marchés ciblés et ajuster leurs offres.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône