69% des Français envisagent de partir cet été

 

Europ Assistance dévoile les projets de vacances estivales à travers le monde via son baromètre Ipsos, et donne un coup de projecteur sur le marché français.

 

Les intentions de départ des Européens (63%, -1 point par rapport à 2018) sont assez stables, à l'exception de l'Autriche : 70% (+4 points), de la Suisse (62%, -4 points), tandis que 69% des Français envisagent de partir cet été (stable).

 

Avec une moyenne de deux semaines (contre 1,8 semaine en Europe), les Français sont les champions européens des vacances (stable), mais devancés par les Brésiliens qui comptent partir 2,2 semaines.

 

La hausse du budget européen (2019 euros par foyer, +3%) est principalement imputable à trois pays : la France (2201 euros, +10%), l'Espagne (1798 euros, +8%) et l'Allemagne (2467 euros, +4%). Si leur budget de vacances d'été était doublé, les Français déclarent qu'ils voyageraient plus souvent (35%), plus longtemps (25%) et vers d'autres destinations (16%).

 

Les Français plébiscitent leur pays

 

Cap sur la France pour 56% des Français (-1 point), un choix qui obtient le taux le plus élevé d'Europe et de l'ensemble des pays interrogés. Après l’Hexagone, les destinations favorites des Français sont l'Espagne (16%, stable), l'Italie (10%, +2 points) et le Portugal (7%, stable).

 

Bien que le littoral soit la destination estivale préférée des Européens (62%), ils sont de plus en plus nombreux à plébisciter des vacances à la montagne (20%, +2 points) et à la campagne (22%, +3 points). Tendance très similaire en France, 62% des estivants choisiront la mer, 24% la campagne (+3 points) et 23% la montagne (+5 points).


La prise en compte de l'empreinte écologique du voyage conditionne le choix de la destination pour 17% des Européens. Plus d’un Français sur dix (15%) a déjà fait du tourisme écologique, 39% seraient intéressés par cette approche et 16% considèrent que l’empreinte écologique joue un rôle essentiel dans le choix de leur destination.

 

Les Français confirment cette année encore leur préférence pour la location saisonnière : 44% (+3 points). La moyenne européenne s’établit à 34%. L’hôtel reste l’hébergement le plus envisagé par les Européens, Américains et Brésiliens.

 

Cette année, l’Hexagone est la destination privilégiée par 32% des Belges, 19% des Suisses, 12% des Espagnols, 11% des Britanniques, 9% des Portugais et 8% des Italiens. Les Européens continuent à plébisciter la France, l’Espagne et l’Italie. La France est également la troisième destination rêvée des Brésiliens.

 

Les dix premiers sites à visiter, selon les Européens, sont la tour Eiffel (12%), les Pyramides d’Egypte (11%), la Grande Muraille de Chine (7%), le Taj Mahal (7%), la statue de la Liberté (6%), le Grand Canyon (5%), les chutes du Niagara (4%), le Colisée (4%), le Machu Picchu (4%) et la Tour de Pise (3%).

 

Les millennials anticipent moins que les seniors

 

Les Français de moins de 35 ans anticipent moins leurs vacances (26% réservent moins d’un mois à l’avance) que les seniors de 65 ans (15%). Plus d’un tiers des seniors de +de 65 ans (32%) favoriseront une destination qu’ils connaissent déjà, alors que le critère le plus important pour les millennials repose sur le choix des activités sur place (27%).

 

Les millennials français préparent leurs vacances en s’attardant davantage sur les avis des autres voyageurs (13% contre 6% des seniors), aux photos sur internet (11% contre 3%) ou la confiance accordée à l’hôte (8% contre 6%).

 

Ils font le choix de modes d’hébergement plus authentiques et immersifs en favorisant la location saisonnière entre particuliers (72% des millennials français contre 51% des Français hors millennials), l’échange gratuit de logements entre particuliers (29% contre 12%) et la location d’une chambre chez l’habitant (38% contre 22%).

 

Les Français plus prévoyants que leurs voisins européens

 

En Europe, 94% des Français déclarent être couverts par au moins une garantie d’assurance lorsqu’ils partent en vacances contre 85% des Européens. Les éléments essentiels d’une assurance voyage pour les Français sont le transport médical d’urgence (63%), l’annulation du voyage (59%) et la couverture médicale (56%).

 

Enfin, pour la faible proportion de Français ayant l’intention de partir en vacances sans assurance (6%), 46% jugent le coût trop important et 34% concèdent ne pas avoir le réflexe de souscrire. Autre constat : 19% des Français non-assurés estiment ne pas prendre de risques durant leurs vacances et par conséquent, ne pas avoir besoin d'une assurance voyage !

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83