• Catherine Mautalent

Négociation sur les salaires : trois nouveaux accords signés

A l’issue de quatre réunions de négociation, Les Entreprises du Voyage (EDV) et le Syndicat des Entreprises de Tour-operating (Seto) ont abouti à la signature de trois accords portant sur les salaires minima pour les sédentaires, les guides accompagnateurs (première et deuxième catégories) ainsi que les guides interprètes de la région parisienne.

Ces accords ont été signés, d’une part entre EDV et le Seto, et d’autre part de quatre organisations syndicales (FO, CFDT, CFTC et CFE-CGC). Ils sont applicables rétroactivement à compter du 1er avril 2019.

« Un équilibre entre les enjeux des entreprises et les intérêts des salariés » a été trouvé, s’est félicité Charles de Vivie, Président de la Commission paritaire des affaires sociales au sein d’EDV, cité dans le communiqué.

Le contexte de revalorisation du Smic de 1,5% au 1er janvier 2019, ainsi qu’une progression de l’inflation en 2018 en nette augmentation par rapport à 2017 (soit +1,85%) ont pesé sur l’effort de revalorisation des minima. De plus a été prise en compte la « recherche d’une plus grande activité de notre secteur et de nos métiers, avec pour certaines entreprises des difficultés de recrutement grandissantes », poursuit le communiqué.

Pour la convention collective des agences de voyages et de tourisme, la revalorisation de 1,99% du SMC (salaire minimum conventionnel) des groupes B à G sera opérée en deux temps : une première augmentation de 1,60% au 1er avril 2019, puis une seconde de 0,39% à compter du 1er janvier 2020. La revalorisation du groupe A est de 1,46% au 1er avril 2019.

Pour la convention collective nationale des guides accompagnateurs et accompagnateurs au service des agences de voyages et de tourisme, l’accord prévoit une revalorisation des minima entre 1,4% et 1,8% en fonction des catégories.

Enfin, concernant la convention collective régionale des guides interprètes, l’accord prévoit une revalorisation de 1% de l’ensemble des forfaits des guides interprètes de la région parisienne.

Cité dans le communiqué, Jean-Pierre Mas, Président des Entreprises du Voyage a souligné « l’importance du dialogue social qui par la signature d’accords permet de constater le dynamisme de la Branche face aux enjeux à venir dans le contexte du rapprochement des Branches initié par les Pouvoirs Publics ».

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83