• Catherine Mautalent

Chartres en lumières


L’événement attire plus d’un million de visiteurs chaque année… La 16e édition de Chartres en lumières débutera le 27 avril prochain, pour s’achever le 12 octobre, avec pour temps fort la « fête des lumières » le 21 septembre, journée durant laquelle de nombreuses animations sont proposées.

Pendant six mois, les visiteurs pourront (re) découvrir 24 sites patrimoniaux (cathédrale, musée des Beaux-Arts, ponts et lavoirs des bords de l’Eure, théâtre, collégiale…), sept jours sur sept, de la tombée de la nuit à une heure du matin. Un parcours gratuit.

Cette année, ce sera au tour de la cathédrale (et plus précisément le portail royal) d’avoir droit à son nouveau spectacle sons et lumières. Le précédent renouvellement avait été dévoilé en 2013. Ce changement tombe à point nommé, puisque le monument fête en 2019 le 40e anniversaire de son classement au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le scénario a pour thème « Chartres, d’hier à demain». Il est axé sur l’histoire du territoire chartrain, retraçant son évolution depuis les champs de Beauce jusqu’aux innovations actuelles, en passant par le temps des Carnutes et ses légendes, l’époque de Fulbert et des Lumières, la guerre de 100 ans, le sacre d’Henri IV en la cathédrale de Chartres en 1594, la Révolution, les temps modernes et la révolution industrielle, la Seconde Guerre mondiale en lien avec la Résistance et Jean Moulin...

Nouveau aussi : la mise en lumières de l’Eurélium, ancien hôtel des archives départementales d’Eure-et-Loir, situé en plein cœur de la ville. La nouvelle illumination rendra hommage à Marcel Proust, célébrant le centenaire de l’attribution du Prix Goncourt en 1919 pour A l’ombre des jeunes filles en fleurs.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83