• Catherine Mautalent

Notre-Dame de Paris : les professionnels inquiets


L’incendie qui s’est emparé de la cathédrale Notre-Dame de Paris, lundi 15 avril, est désormais éteint. Le feu a pris dans les combles et gagné la flèche, qui s’est effondrée. L’ensemble de la charpente est détruit, une partie de la voûte s’est effondrée. Une enquête a été ouverte.

Entre 12 et 14 millions de touristes, soit une moyenne de 30 000 par jour, visitent chaque année ce chef-d’œuvre de l’architecture gothique de l’île de la Cité. Mais, pour les professionnels du tourisme - déjà mis à mal par les Gilets jaunes et le terrorisme - c’est évidemment un coup dur.

« Pour l’image de Paris, après l’Arc de Triomphe saccagé par des casseurs pendant les manifestations des Gilets jaunes, ce n’est pas une bonne nouvelle, cela ne donne pas l’image d’un pays qui maîtrise : comment peut-on en 2019 avoir un monument qui brûle aussi facilement », se désolait Didier Arino, directeur du cabinet spécialisé Protourisme, auprès de l’AFP.

«Depuis sa création, il y a près d’un siècle, ParisCityVision vibre et vit avec Notre-Dame, a souligné Florence Beyaert, Présidente du directoire. La destruction de toute une partie de cet édifice est une tragédie et un réel deuil pour nous. Déjà depuis le début de l’année, la crise des Gilets jaunes a eu pour conséquence un recul du nombre de visiteurs à Paris et en France. Face à cette nouvelle crise, il est important que l’ensemble des acteurs publics se mobilise pour soutenir la dynamique du tourisme, et notamment pour permettre aux professionnels de pouvoir commercialiser davantage d’autres monuments tels que la tour Eiffel et Le Louvre. En tant que professionnels, nous consacrons toute notre énergie à proposer des offres innovantes afin de faire découvrir et aimer la capitale différemment. Pour que Paris conserver son pouvoir d’attractivité global, nous avons besoin du soutien des acteurs publics et des monuments parisiens».

Mobilisation pour la reconstruction

« Cette cathédrale, nous la rebâtirons », a promis Emmanuel Macron, Président de la République. Une souscription nationale a été lancée, et déjà les dons affluent pour la reconstruction.

Ainsi, le milliardaire François Pinault va débloquer 100 millions, le groupe Total en donnera autant, LVMH annonce 200 millions comme l’Oréal, Martin et Olivier Bouygues, eux, dix millions... La région Ile-de-France prévoit une enveloppe de dix millions, la mairie de Paris de 50 millions, Auvergne-Rhône-Alpes de deux millions, Alpes-Maritimes d’un million, l’Occitanie d’1,5 million…

De son côté, le Puy du Fou annonce qu’il organisera le 7 juin prochain, à 22h30, une représentation exceptionnelle de son spectacle La Cinéscénie au profit de la reconstruction de Notre-Dame. L’ensemble des recettes de cette soirée spéciale sera intégralement reversé à la souscription nationale.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83