WOW Air cesse ses activités

Liquidation pour la belge VLM, dépôt de bilan pour la danoise Primera Air, cessation d'activité de la chypriote Cobalt Air : en 2018, près d'une dizaine de compagnies low cost ont disparu des tarmacs.

 

En février dernier, c’était au tour de Germania, et la liste vient de s’allonger avec l’islandaise WOW Air, en grande difficulté financière, qui annonce cesser ses activités et annuler ses vols. Le gouvernement estime à 4000 le nombre de voyageurs bloqués, dont 1300 en transit.

 

Sur les neuf premiers mois de 2018, la compagnie (fondée en 2011) avait affiché une perte avant impôts de près de 37 millions d’euros. L’an passé, elle a transporté plus de 3,5 millions de passagers.

 

Après plusieurs années d'expansion, la situation financière de WOW Air (36 destinations desservies en Europe, en Amérique du Nord et en Asie) s'est rapidement dégradée en 2018. Son modèle économique a durement pâti de l'effet de la hausse des cours du pétrole brut et de l'intensification de la concurrence sur l'Atlantique nord.

 

Restait l’éventuelle reprise par sa compatriote Icelandair, mais celle-ci s’est retirée des négociations le 25 mars dernier.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83