Interdiction aux Boeing 737 de survoler la France

Par voie de communiqué de presse, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a indiqué que « les autorités françaises ont pris la décision, à titre conservatoire, d’interdire tout vol commercial effectué sur un Boeing 737 MAX à destination, au départ ou survolant le territoire français ».  

 

Une décision qui fait suite au crash du Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines le 10 mars dernier, qui a fait 157 morts (dont neuf Français) sur la liaison Addis Abeba/Nairobi au Kenya.

 

 C’est le second accident très grave, en moins de six mois, impliquant l’un de ces 737 MAX 8, sorti des usines de Seattle et mis en service il y a moins de deux ans. En effet, dans des circonstances similaires, un avion du même type de la compagnie indonésienne Lion Air s’était écrasé, faisant 189 morts.

 

Comme dans le cas de Lion Air, le crash du Boeing d’Ethiopian Airlines a eu lieu peu de temps après le décollage, et les appareils ont connu des montées et des descentes irrégulières juste après avoir décollés.

 

A l’instar de la DGAC, d’autres pays ont banni le Boeing 737 MAX 8, comme la Chine, l’Egypte, le Royaume-Uni, le Canada, l’Inde, l’Italie, la Nouvelle-Zélande, l’Allemagne. Ou encore, depuis le 13 mars dernier, les Etats-Unis.

 

Les boîtes noires du Boeing d’Ethiopian Airlines seront envoyées en Europe pour être analysées, l’Ethiopie ne disposant pas de l’équipement nécessaire.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83