TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Côte d’Azur : les clientèles intercontinentales en force

La Côte d’Azur (Alpes-Maritimes et Monaco) continue d’être une région qui attire : la fréquentation globale 2018 a confirmé le très bon niveau retrouvé en 2017, à plus de 11 millions de séjours. Fait notable pour ce bilan : la hausse des séjours étrangers.

 

 

La clientèle étrangère a, ainsi, frôlé pour la première fois près de six millions de séjours, soit 54% du total, avec une augmentation de 1% de séjours étrangers en hôtels et résidences. 

 

Le marché américain est arrivé (c’est une première) au deuxième rang des clientèles internationales des hébergements marchands, derrière la Grande Bretagne/Irlande, mais devant l’Italie (qui reste néanmoins au premier rang des marchés étrangers en incluant les séjours famille-amis et résidences secondaires).

 

A noter aussi : le retour du marché japonais, après des années de baisse régulière, les nuitées ont rebondi de 30% en 2018. En ce qui concerne les marchés russe et chinois, la fréquentation touristique est respectivement restée stable, marquant une pause après la forte croissance des années passées. La Scandinavie a affiché une baisse de 10% après deux années de hausses consécutives, même si elle reste au cinquième rang des clientèles internationales.

 

Progression dans l’hôtellerie

 

Le seuil des cinq millions de séjours en hôtels et résidences a été franchi pour l’hôtellerie. En termes d’occupation a ainsi été constaté un gain d’un point à près de 63% sur l’année. Il s’agit du meilleur niveau atteint depuis 2008. Du côté de l’hôtellerie de luxe, la part de marché des quatre et cinq étoiles a gagné 1,5 point, atteignant près de 48% (hors Monaco), alors qu’elle se limitait à 30% en 2009, démontrant ainsi une montée en gamme du parc hôtelier.

 

Malgré la transition numérique mettant à disposition une nouvelle offre d’hébergement en ligne et représentant désormais environ 17% des séjours en hébergements marchands, l’hôtellerie a cependant continué sa progression, et la performance économique de l’hôtellerie des pôles urbains s’est redressée.

 

Enfin, ce tour d’horizon du tourisme se complète avec le premier bilan provisoire de la fréquentation touristique 2018/2019 des stations de ski entre Noël et les vacances de février de la zone B, les chiffres d’affaires des plus grandes stations ont affiché une croissance allant de +10% à plus de 30%, de même que la fréquentation en termes de journées skieurs. Cette évolution est révélatrice d’une tendance à la progression des séjours en station entre l’hiver 2017/2018 et 2018/2019 pour les marchés français et étranger.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône