• Jean-François Bélanger

Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme : dynamiser le tourisme de proximité

Le comité régional du tourisme Auvergne-Rhône-Alpes a choisi le salon grand public Mahana, qui vient de se tenir à la halle Tony Garnier de Lyon, pour présenter la première enquête consacrée au tourisme intrarégional. Le tourisme de proximité figure parmi les axes majeurs de l’institution.

Réalisée par la société Kantar TNS, elle montre que les habitants constituent la première clientèle touristique de la région, en matière de trafic. En 2018, ils ont totalisé dix millions de séjours pour 31,7 millions de nuitées, soit 27% des visiteurs français.

L’équipe d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme sur son stand lors du dernier Mahana à Lyon.

Si la haute et moyenne montagne représentent logiquement 38% des nuitées, on peut s’étonner que les villes en représentent presqu’autant (36%). Parmi les motivations de séjour, c’est la pratique d’une activité sportive ou de randonnée (47,4%), devant les activités culturelles (38,6%), qui figurent en tête. La Savoie (15,1%), l’Isère (14,1%), la Haute-Savoie (12,5 %), le Rhône (9,7 %)… sont les départements les plus visités.

D’où l’implication de la structure institutionnelle sur le tourisme de proximité, à travers sa forte participation sur les salons spécialisés régionaux. Sur un vaste stand, 55 partenaires étaient ainsi présents à Mahana (du 8 au 10 mars derniers) à ses côtés, ils étaient aussi nombreux au dernier salon Thermalies, et le seront aussi en force au prochain salon du Randonneur (du 22 au 24 mars à la Cité internationale de Lyon).

Vingt milliards de dépenses touristiques par an

Des investissements financés sur la base des 13 millions d’euros que compte le budget annuel d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme (dont dix millions d’euros de subvention). Mais des chiffres à mettre en parallèle avec les dépenses générées par ce secteur du tourisme. Elles représentent globalement 20 milliards d’euros par an en région, soit 7% de son produit intérieur brut, avec à la clé 166 000 emplois.

« Nous allons travailler avec nos partenaires pour améliorer la présentation de l’offre et sa mise en marché », annonce Lionel Flasseur, directeur général d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme. Car l’objectif global reste « de figurer dans le top 5 des plus fortes régions touristiques d’Europe », conclut-il.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83