• Catherine Mautalent

66% des Français sont partis en vacances en 2018


Opodo a dévoilé son baromètre 2018 du tourisme de loisir des Français, réalisé par le cabinet Raffour Interactif.

Premier constat : 66% des Français (15 ans et +) sont partis en séjours loisir (+ deux points par rapport à 2017). « Deux tiers s’organisent pour partir en mettant de côté un budget spécifique pour 70% d’entre eux, commente Guy Raffour. Leurs séjours obéissent à de véritables cahiers des charges où un grand nombre de critères de choix sont considérés. Leur budget contraint les oblige à rationaliser leur envie en recherchant le meilleur rapport qualité/ prix pour des séjours personnalisés ».

Le taux de départ en courts séjours marchands a été de 38%. Plusieurs raisons à cela, selon Guy Raffour: « la facilité de les préparer souvent en direct avec les prestataires, une concurrence accrue des moyens de transport, la volonté d’expérimenter de nouveaux lieux avec une prise de risque limitée, les opportunités à saisir en termes d’offres thématisées, le déclenchement possible en dernière-minute en fonction d’une météo favorable, d’un pont, d’un événement, le besoin de faire un break... ».

Concernant les longs séjours marchands, le baromètre révèle un taux de départ de 40%, en baisse d’un point par rapport à 2017. « Ils représentent l’investissement loisir le plus conséquent de l’année où toutes les prestations sont payantes et choisies, relève Guy Raffour. Ici, les Français expriment une forte demande de renouvellement et de nouveauté, et souhaitent des séjours intenses, où ils vivent de nouvelles rencontres, dans d’autres paysages, d’autres hébergements et pratiquent des activités récréatives originales ».

Quant aux longs séjours non marchands, le taux de départ est resté équivalent à 2017, soit 29%. « Ces séjours sont prisés par des Français qui sont heureux de retrouver leurs habitudes, et les personnes qui leur sont proches dans un continuum pré-organisé », commente Guy Raffour.

Via un ordinateur fixe ou portable, un smartphone ou une tablette, ils sont 79% à avoir préparé l’an passé leurs séjours en ligne, et 58% qui sont partis ont utilisé leur smartphone ou tablette. Par ailleurs, 55% partis ont réservé tout ou partie de leurs séjours en payant intégralement en ligne (en hausse de deux points par rapport à 2017).

Enfin, 53% ont exprimé un besoin vital de partir en 2019, et sont « prêts à sacrifier d’autres dépenses pour assouvir ce besoin, conclut Guy Raffour. Le voyage commence dès sa préparation, de plus en plus exigeante, avec une double attente : humaine et en prestations de qualité. Les vacances sont une parenthèse émotionnelle et reposante de plus en plus indispensable face à un environnement international préoccupant et à un quotidien aux multiples contraintes ».

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83