TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Assises du transport aérien : une stratégie nationale en quatre axes

Le 8 mars, Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, a clôturé les Assises du Transport aérien, et assume : « nous avons pris tout le temps nécessaire pour ces travaux. Le résultat porte une stratégie nationale collective pour la période qui s’ouvre jusqu’en 2025 ».

 

 

Quatre axes stratégiques ont, ainsi, été définis.

 

  1. Participer pleinement à la transition écologique et assurer un développement durable de l’aviation (accélérer la décarbonation du transport aérien pour renforcer la lutte contre le changement climatique ; maîtriser les impacts en matière de bruit et de qualité de l’air ; améliorer les interactions entre les différentes parties prenantes ; préserver et promouvoir la biodiversité sur les plateformes aéroportuaires françaises ; accompagner l’émergence de nouveaux enjeux environnementaux).
     

  2. Assurer les conditions favorisant la performance du transport aérien français (en termes économique et social ; rechercher plus d’efficacité et d’équité dans le système de régulation applicable aujourd’hui au transport aérien ; mener une action internationale de soutien aux opérateurs français ; mieux réglementer pour alléger la charge administrative sur les opérateurs).
     

  3. Connecter efficacement nos territoires aux flux du trafic aérien (assurer une connectivité efficace des territoires par le transport aérien ; œuvrer au meilleur parcours passager possible dans un contexte de croissance du trafic et d’évolution de la menace terroriste).
     

  4. Préparer le transport aérien de demain (éviter la saturation ; mener une politique en faveur de l’innovation technologique et organisationnelle ; gérer les cyber-menaces ; mener une politique d’assistance/coopération auprès des Etats membres de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) qui en font la demande ; lancer une réflexion prospective sur les évolutions du transport aérien à l’horizon 2050).

« Ces axes ont chacun pour vocation à être soutenus par des actions immédiates, ou de plus long terme », a indiqué Elisabeth Borne.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône