TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Air France-KLM : prise de participation surprise

Guerre ouverte ? Le gouvernement néerlandais a poursuivi sa montée au capital d’Air France-KLM, annonçant avoir achevé le 27 février son opération de rachat de parts de la compagnie aérienne franco-néerlandaise, et en détenir désormais 14%, presque autant que le gouvernement français (14,3%).

 

Ce dernier a jugé cette opération « inamicale, surprenante et contestable », le président Emmanuel Macron a d’ailleurs demandé à La Haye « de clarifier ses intentions ».

 

De son côté, le gouvernement néerlandais explique s’être senti contraint d’investir dans Air France-KLM, jugeant son influence insuffisante pour protéger les intérêts nationaux. La Haye craint, qu’à terme, une grande partie des vols de KLM ne soit transférée à Paris, ce qui ferait perdre à l’aéroport de Schiphol sa fonction de hub.   

 

Cette prise de participation surprise intervient après des frictions au sujet de l’avenir du Pdg, depuis 2011, de KLM, Pieter Elbers, que le conseil d’administration du groupe Air France-KLM a finalement proposé de reconduire dans ses fonctions le 19 février dernier.

 

Le capital d’Air France-KLM est aussi détenu, entre autres, par Delta Airlines (8,8%), China Airlines (8,8%), les employés (3,9%)…

 

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, doit recevoir ce vendredi 1er mars son homologue néerlandais, Wopke Hoekstra.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône