TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Hausse des nuitées en France

Au quatrième trimestre 2018, en France métropolitaine, la fréquentation des hébergements collectifs touristiques, exprimée en nuitées, a augmenté de 2% par rapport à la même période de 2017, selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

 

La hausse sur un an atteignait 1% au troisième trimestre, après 1,7% au deuxième. La croissance au quatrième trimestre a été tirée par la clientèle ne résidant pas en France (+4,7%). La fréquentation totale des résidents a cependant rebondi (+0,9%).

 

 

Au quatrième trimestre, les nuitées dans l’hôtellerie ont progressé de 1,5% en glissement annuel. Les hôtels haut de gamme ont continué à attirer les clients (+4,9 %), alors que les nuitées ont baissé dans les établissements une et deux étoiles, certains n’ayant pas renouvelé leur demande de classement auprès d’Atout France.

 

La fréquentation des non-résidents est restée dynamique (+5,7%). Les nuitées ont progressé dans les hôtels urbains de province (+7%) et en Ile-de-France (+6,3%). Malgré les mouvements sociaux, cette clientèle n’a pas délaissé la France, mais s’est tassée sur le littoral.

 

Quant à la fréquentation des résidents, elle a légèrement faibli (-0,6%), après deux trimestres de baisse plus marquée. Elle a sensiblement diminué dans les hôtels situés dans les massifs de ski (-5,3%), mais elle a également reculé sur le littoral (-1,7%) et en Ile-de-France (-1,4%).

 

La fréquentation des autres hébergements collectifs touristiques a été en hausse de 3,6%. Augmentant en Ile-de-France (+10,6%), et dans une moindre mesure dans les établissements urbains de province (+6,5%). Elle a également progressé sur le littoral (+1,7%). En revanche, le début de la saison d’hiver dans les massifs de ski (-2,1%) a été pénalisée par le recul de la clientèle non-résidente (-6,1%). Toutes clientèles confondues, la fréquentation a également baissé dans les autres espaces (-1,5%).

 

La fréquentation touristique a progressé en octobre et en novembre, mais en retrait en décembre, surtout en Ile-de-France et notamment à Paris. Celle des hôtels a baissé de 1,2 % sur l’ensemble du mois par rapport à décembre 2017. Cette baisse a été plus marquée en Ile-de-France, avec une chute de 3% et encore plus à Paris (-5,6%). Elle a essentiellement été due à une moindre fréquentation de la clientèle résidente.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône