• Jean-François Bélanger

La Caverne du Pont d’Arc devient La Grotte Chauvet2-Ardèche

La société Kléber Rossillon, gestionnaire de la Caverne du Pont d’Arc depuis son inauguration en avril 2015, en accord avec le Syndicat Mixte de la Caverne du Pont d’Arcet les inventeurs, ont décidé l’abandon de l’appellation « Caverne du Pont d’Arc » au profit de « la Grotte Chauvet2-Ardèche ».

Cette décision, entérinée début février, par les différentes collectivités territoriales, intervient après l’accord obtenu entre les différents partis, et fait suite à l’accord historique signé avec les inventeurs Eliette Brunel, Christian Hilaire et Jean-Marie Chauvet. Elle conclut ainsi un long épisode judiciaire.

« C’est sous ce nom originel que la grotte a été révélée au monde entier. Il était dans l’ordre des choses que vingt quatre ans plus tard, la restitution qui en a été faite pour le grand public prenne pour référence ce nom historique », expliquent de concert les trois inventeurs.

En bientôt quatre années d’exploitation, la Caverne du Pont d’Arc ( réplique à l’identique de l’original), a totalisé 1,746 million de visiteurs qui se sont pressés pour découvrir des trésors, dont certains remontent à 36 000 ans. Il en avait alors coûté 50 millions d’euros d’investissement public, le plus grand investissement public culturel jamais réalisé en Ardèche. Mais, cela en a fait une véritable locomotive touristique du département, en complément du tourisme de loisirs des gorges de l’Ardèche méridionale.

Cette décision intervient à la veille de la première exposition temporaire internationale qui sera proposée du 6 avril au 22 septembre 2019, « des lions et des hommes, mythes félins : 400 siècles de fascination ». Soit 180 œuvres d’art exceptionnelles en provenance de prestigieuses collections nationales et internationales.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83