• Jean-François Bélanger

Lyon : le musée des Confluences accueille 25% de groupes

Quatre ans, quasiment jour pour jour, après son ouverture, le musée des Confluences de Lyon a accueilli trois millions de visiteurs et en reçoit 700 000 annuellement. Il est ainsi devenu le premier musée de France, hors Paris.

Cette fréquentation correspond à sa vitesse de croisière, après le succès de curiosité que son architecture, tout autant que la dérive de ses coûts, avaient généré. Ses visiteurs sont issus à 60% des environs, 15% du reste de l’Hexagone et 25% de l’étranger (pays limitrophes, dont principalement l’Allemagne). Sur ce montant global, le quart arrive en groupes constitués, avec une capacité de parking à proximité correspondant à une dizaine d’autocars.

Cédric Lesec, directeur des relations extérieures et de la diffusion, au Musée des Confluences

Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC), le musée des Confluences bénéficie d’une dotation annuelle de 14 millions d’euros de la Métropole de Lyon, à laquelle s’ajoutent quatre millions d’euros en provenance des recettes d’exploitation, selon Cédric Lesec, son directeur des relations extérieures et de la diffusion.

Les coléoptères en vedette

C’est l’une des catégories d’insectes parmi les plus méconnues qui fait l’objet actuellement et jusqu’au 28 juin 2020, d’une exposition temporaire au musée des Confluences.

Présents sur terre depuis plusieurs centaines de millions d’années, sur l’ensemble du globe à l’exception des pôles et des mers, les coléoptères représentent plus de 387 000 espèces, toutes plus originales les unes que les autres. De la coccinelle jusqu’au scarabée, en passant par le doryphore et la luciole, ils impressionnent par leurs dimensions ou leurs capacités étonnantes. Ils sont à l’origine de nombreux mythes et croyances à travers le monde.

« Coléoptères, insectes extraordinaires » présente pas moins de 300 espèces, et illustre les rapports complexes que les humains entretiennent avec eux. Pour les groupes (accueillis uniquement sur réservation), la découverte de cette exposition temporaire peut se faire librement ou en compagnie d’un guide conférencier.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83