TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Ils ne sont toujours pas les bienvenus à Paris

La Commission Tourisme de la Fédération nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) a fait paraître son numéro 98 de Car opérateur. L’occasion de faire le point sur 2018 et ce qui attend les autocaristes en cette année 2019. En particulier à Paris…

 

Cyril Darbier, son président, rappelle dans son édito que « le mouvement des gilets jaunes a perturbé les activités des professionnels tant à Paris qu’en province. Selon l’enquête de la fédération, les services touristiques représentent 74% des activités de transport routier de voyageurs pénalisées». 

 

 Le deuxième sujet abordé porte sur le « Pass Autocar », dont « la grille tarifaire devrait être actualisée au 1ermai et aboutir à une augmentation de +2,7% ».Une information, à ce jour, « non confirmée par la mairie de Paris ».Mais, la FNTV, qui s’oppose « très fermement » à cette augmentation a déjà adressé un courrier à Christophe Najdovski, chargé des transports, de la voirie, des déplacements et de l’espace public. 

 

Autre sujet (et non des moindres) : le stationnement et la circulation. Lors de la tenue du Comité de la destination Paris en décembre 2018, « Jean-François Martins n’a pas manqué de rappeler l’hostilité de la mairie à l’égard des autocars de tourisme ».Et la FNTV de rapporter les propos de l’élu parisien : « je vais être très clair, je souhaite que soit réduit le tourisme par autocar dans Paris. (...) Il n’y aura pas de développement supplémentaire pour les autocars à Paris ».

 

Là encore, la FNTV écrira à l’adjoint au sport et au tourisme pour « lui rappeler l’importance du tourisme par autocar à Paris » : plus de 12,5 millions de voyageurs annuels, un chiffre d’affaires supérieur à un milliard d’euros (soit 13% du budget de la ville), souligne la fédération.

 

Jean-François Martins a indiqué que les résultats de l’étude sur l’acceptabilité du tourisme à Paris seront présentés dans le courant de ce premier trimestre 2019. Et ajoute : « neuf Parisiens sur dix vous diront que ce sont les autocars qui les agacent », rapporte la FNTV.

 

Ce numéro de Car Operateur, qui sera le dernier sous ce format, revient aussi sur d’autres sujets comme la Confédération des Acteurs du Tourisme (dont la fédération est membre), le transport par autocar (et sa place dans les « Paquets Mobilité ») au Parlement européen ou encore la dernière édition d’IFTM Top Resa.

 

« Pour 2019, nous allons poursuivre nos démarches, avec pour objectif de cranter davantage encore le transport routier dans le secteur du tourisme », conclut Cyril Darbier. 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône