• Catherine Mautalent

Venise : touristes taxés dès juillet 2019

Venise accueille quelque 30 millions de visiteurs chaque année. Afin de limiter le tourisme de masse qui asphyxie la ville d’une part, et de soutenir les dépenses pour l’entretien de la Sérénissime d’autre part, la cité des Doges a décidé d’appliquer une taxe à chaque touriste.

Son montant a été fixé de 2,5 à cinq euros, voire dix euros en haute saison. Cette taxe doit entrer en vigueur à l’été prochain, et pourrait rapporter entre 40 et 50 millions d’euros par an.

Elle vise d’abord les touristes d’un jour qui ne s’acquittent pas de la taxe de séjour, due par personne et par nuit. A l’instar des clients des croisiéristes, dont quelque 600 navires font escale chaque année à Venise, ou encore ceux des compagnies aériennes et des autocaristes.

Au printemps dernier, Venise avait décidé de réguler les flux en installant des portiques, une initiative qui n’a pas suffit à résoudre les problèmes. De même que la décision d’éloigner les paquebots de la place Saint-Marc qui n’est pas toujours appliquée à la lettre. Depuis 2017, un guide du « savoir-vivre » est édité chaque année pour responsabiliser les touristes.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83