TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Leçon de communication

« Glorifier les produits et les marques sans prendre les consommateurs pour des idiots »,c’est le credo de l’agence de publicité Glory Paris. Pour Arnaud Le Bacquer, co-fondateur, « la publicité passe par l’audace, seul moyen de créer du business ». 

 

Y compris dans le tourisme ! C’est ce qu’il a expliqué lors du Forum du Seto à Deauville, organisé mi-décembre. Donnant quelques clés pour mieux communiquer et, surtout, sortir des sentiers battus. Pour lui, « le voyage est un secteur complexe, avec des clients volages, ultra-puissants, qui savent tout et qui communiquent sur tout ».

 

Avant de poursuivre : « il faut arrêter de montrer de belles plages, des cocotiers et du soleil ! ». Dépassé. « Ce n’est pas cela qui va provoquer l’acte d’achat». Aujourd’hui, « tout est expérience », dit-il, argumentant par des chiffres : 82% des Français se fient à l’expérience vécue avec la marque avant même d’acheter un produit, tandis que 87% recommandent la marque après avoir vécu une bonne expérience. « Et si celle-ci est mauvaise, 64% sont prêts à lui être infidèles », ajoute-t-il.

 

Des chiffres encore : 50% des Français qui achètent les produits d’une marque partagent aussi ses valeurs, et 54% sont sensibles aux personnes qui contribuent au produit. « La communication d’une marque est plus efficace si elle porte des valeurs autour de l’engagement sociétal, environnemental », commente Arnaud Le Bacquer. Faire de l’acte d’achat un acte d’engagement… 

 

Et d’insister : « la marque doit être audacieuse tout en restant elle-même, la campagne publicitaire doit transgresser sans choquer, le produit doit surprendre ».

« Surprendre là où on ne vous attend pas »,martèle-t-il. En proposant une offre originale, «surtout dans un secteur où tout le monde vend à peu près les mêmes choses », ajoute-t-il. Ou en communiquant sur l’excellence opérationnelle, celle du professionnel qui garantit un parcours client fluide, avant, pendant et après le voyage. 

 

Sans oublier que « les consommateurs sont les meilleurs publicitaires pour une marque », conclut Arnaud Le Bacquer, mais prévient-il, « attention à l’impartialité des influenceurs qui sont en train de créer de la défiance dans le secteur du tourisme ». La communication touristique doit être réalisée en toute transparence.

 

Arnaud Le Bacquer (à g.) et Jean-Baptiste Herman de l’agence de publicité Glory Paris.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône