• Catherine Mautalent

Croissance vigoureuse

Les derniers chiffres publiés par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) sur le tourisme mondial font apparaître une hausse de 5 % des arrivées de touristes internationaux au cours des neuf premiers mois de 2018. Ces chiffres traduisent le maintien d’une forte demande dans un contexte économique général favorable.

Toutes les régions du monde ont bénéficié d’une croissance vigoureuse du tourisme international, alimentée par la demande robuste en provenance des grands marchés émetteurs. En tête : l’Asie-Pacifique (+7%), suivie de l’Europe et du Moyen-Orient (+6% chacun), de l’Afrique (+5%), les Amériques fermant la marche (+3%).

Malgré une croissance relativement plus faible de juillet à septembre, l’OMT estime que les destinations à travers le monde ont reçu 1,83 milliard d’arrivées internationales au cours de la période, soit 56 millions de plus que pour la même période en 2017.

Ces résultats cadrent avec les prévisions de l’OMT tablant sur une croissance de +4% à +5% sur l’ensemble de l’année. Les neuf premiers mois représentent en général les trois quarts environ du total des arrivées internationales annuelles, sachant qu’ils recouvrent la période de haute saison dans l’hémisphère Nord (juillet-août).

A quelques exceptions près, les données préliminaires sur les recettes du tourisme international ont confirmé la tendance positive observée pour les arrivées, avec des résultats particulièrement solides dans les destinations d’Asie et d’Europe.

Dans le haut du tableau pour les recettes : le Royaume-Uni avec une hausse de 12%, malgré une baisse des arrivées. En Australie, elles ont augmenté de 11%, de 8% pour la France et de 6% pour l’Italie. Aux Etats-Unis, en Espagne et en Allemagne, les recettes ont progressé de 3%. En Asie, la Chine a affiché une hausse de 21%, avec dans le peloton de tête Macao (Chine) et le Japon, lesquels ont respectivement enregistré 20% et 19% de croissance.

Les données préliminaires sur les dépenses touristiques au cours des neuf premiers mois ont reflété l’augmentation de la demande en provenance des grands marchés émetteurs. C’est la Fédération de Russie (+15%) qui a connu la plus forte hausse des dépenses. Le Royaume-Uni a affiché 10% de progression. Quant à la France, elles ont grimpé de 10% après plusieurs années de croissance plutôt stationnaire. Enfin, les Etats-Unis ont affiché une hausse de 7%, tandis que la Chine a enregistré une légère baisse.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83