• Catherine Mautalent

Le « Titanic II » prendra la mer en 2022

Suspendu pendant trois ans suite à des conflits financiers, le travail a repris pour la construction du Titanic II, réplique du géant des mers qui sombra dans l’Atlantique le 15 avril 1912 après être entré en collision avec iceberg. La mise à flot est annoncée pour 2022.

A l’initiative de ce projet, annoncé dès 2012, un milliardaire australien, Clive Palmer, qui a annoncé que le siège européen de sa compagnie maritime, Blue Star Line, s’installera à Paris en mars 2019. Le coût du Titanic II, construit en Chine, a été chiffré à 500 millions de dollars.

Le futur bateau, qui fonctionnera au diesel, pourra accueillir 2400 passagers (trois classes seront proposées) et 900 membres d’équipage. Il reproduira à l’identique de l’original l’aménagement intérieur, respectant les codes luxueux et esthétiques du XXe siècle. Avec, cependant, quelques modernisations, notamment pour les cabines de troisième classe. Titanic II sera également un peu plus large.

Quant à sa résistance, il bénéficiera des technologies modernes (ses cheminées extérieures seront ainsi purement décoratives). En plus d’une coque en acier soudé (et non par riveté comme l’était le Titanic), il sera équipé de radars de navigation. Et comptera suffisamment de canaux de sauvetage…

Il larguera les amarres à Dubaï et se rendra à Southampton en Angleterre. Il naviguera ensuite jusqu’à New York en suivant le même itinéraire que celui emprunté par son prédécesseur

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83