TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Airborne Museum : début des travaux de rénovation

A quelques kilomètres d’Utah Beach et des plages du Débarquement, l’Airborne Museum est situé au cœur de Sainte-Mère-Eglise (Manche), face au clocher sur lequel le célèbre parachutiste John Steele est resté suspendu. 

 

Il conserve une collection d’objets historiques dédiée aux parachutistes américains des 82eet 101eAirborne, notamment un authentique planeur Waco et un avion C-47 ayant participé aux opérations du 6 juin 1944. Par ailleurs, depuis mai dernier, le musée propose une visite en Histopad, transportant au cœur des temps forts du Débarquement en Normandie.

 

Cette année, l’Airborne Museum s’est lancé dans un vaste programme de réaménagement (accueil, boutique, bâtiment Waco, bâtiment C-47…) qui devrait s’achever en 2024. La première tranche des travaux a démarré en octobre dernier, et porte sur le bâtiment d’accueil des visiteurs. Il gagnera en espace (100 m2au lieu de 30 m2), tandis que parallèlement la boutique doublera de surface (soit 200m2). L’ensemble devrait être terminé pour mars 2019. 

 

 

L’Argonia (véritable avion C-47) sera toujours la pièce phare du bâtiment C-47 consacré aux parachutistes, mais le sens de la visite sera réorganisé ainsi que la muséographie. Un espace sera dédié aux équipages des C-47, tandis qu’une nouvelle thématique (la réaction allemande) sera créée. Le début des travaux a été fixé à la mi-2019 pour une fin mi-2021.

 

Quant au bâtiment Waco, qui date de 1964, il sera totalement détruit et reconstruit à l’identique. Offrant alors une surface au sol doublée et une muséographie repensée. Les travaux sont prévus entre 2022 et 2024.

 

Des groupes en hausse

 

Contactée par Voyages & groupe, la directrice de l’Airborne Museum, Magali Mallet souhaite préciser « qu’en raison des travaux, dont le gros œuvre ne débutera qu’en 2020, nous ne pouvons dire à ce jour s’ils auront un impact en termes d’accueil des visiteurs. En revanche, si un des bâtiments n’était plus accessible à la visite, le tarif du billet d’entrée pour les groupes sera revu en conséquence ». 

 

Des groupes, qui en cette année 2018, ont représenté 22% du nombre total des visiteurs établi à 200 000. « Les scolaires ont été particulièrement plus nombreux, car nous avions développé notre offre cette année auprès de cette cible », glisse Magali Mallet, rappelant par ailleurs, que « seuls, les groupes bénéficient d’une visite guidée de l’Airborne Museum ».

 

Les travaux s’intensifieront à partir du 1erdécembre prochain, date à laquelle le musée fermera ses portes pour la période hivernale, soit en décembre et en janvier (excepté durant les vacances de Noël, du 22 décembre 2018 au 6 janvier 2019).

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône